•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mammographie : le défi d’obtenir un examen sans médecin de famille

Une femme est en train de passer une mammographie.

En Colombie-Britannique, il n'est pas nécessaire d'avoir une prescription médicale pour prendre un rendez-vous en vue d'une mammographie, mais il faut les coordonnées d'un professionnel de la santé pour se faire envoyer les résultats.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Une habitante de Burnaby, en Colombie-Britannique, critique les difficultés auxquelles font face les femmes n’ayant pas de médecin de famille pour avoir accès à un dépistage du cancer du sein.

Il est recommandé aux femmes de passer une mammographie dès l’âge de 40 ans. Elles n'ont pas besoin de prescription médicale pour prendre rendez-vous.

Toutefois, lorsque Kimberley Crow s’est présentée le 13 août au centre MedRay Imaging, à Coquitlam, pour subir l’examen, on lui a demandé le contact de son médecin de famille pour l’envoi ultérieur des résultats, sans quoi l’examen ne pouvait pas avoir lieu.

Deux adultes et deux jeunes enfants à l'intérieur d'une voiture.

Kimberley Crow et sa famille n'ont pas de médecin de famille.

Photo : Kimberley Crow

Je leur ai dit qu’en attendant de trouver un médecin de famille nous voyons régulièrement un médecin d’une clinique sans rendez-vous et de lui envoyer les résultats. Mais j’ai été choquée qu'ils refusent cette solution.

Kimberley Crow, habitante de Burnaby

Kimberley Crow a fini par trouver un dermatologue pour recevoir les résultats.

Une expérience « regrettable »

Le directeur médical du programme provincial de dépistage du cancer du sein, Colin Mar, juge « regrettable » la situation dans laquelle s'est trouvée Kimberley Crow.

Il dit que les femmes doivent pouvoir parler avec le professionnel de la santé dans l'hypothèse où un test de dépistage du cancer détecte une anomalie.

Le médecin souligne que l’Agence du cancer de la Colombie-Britannique, BC cancer, a pris en compte ce cas.

Nous avons pris des mesures pour que le nom d’une clinique médicale sans rendez-vous soit maintenant suffisant pour pouvoir procéder à une mammographie.

Colin Mar, BC Cancer

Les résultats peuvent donc être désormais envoyés dans les cliniques médicales sans rendez-vous, affirme le Dr Mar.

Il rappelle cependant l’importance de donner le nom d’un professionnel de santé pour que les résultats lui soient remis et que les options sont multiples, un naturopathe ou une infirmière agréée, par exemple.

On peut trouver plus d’information sur le site web de l’Agence contre le cancer de la Colombie-Britannique, bcancer.bc.ca (Nouvelle fenêtre) (en anglais)

Pandémie : les médecins de famille plus réticents

Kimberley Crow cherche toujours un médecin de famille, mais les cabinets médicaux qu'elle appelle lui répondent qu'il ne peuvent prendre de nouveaux patients en raison de la pandémie.

Une situation que déplore la présidente de l’association provinciale des médecins de famille, BC College of Family Physicians, Jeanette Boyd.

Aucune personne en Colombie-Britannique ne devrait se voir refuser un examen, car elle n’a pas de médecin de famille.

Jeanette Boyd, BC College of family physicians

Nous n’avons malheureusement pas encore suffisamment de médecins de famille pour répondre à la hausse de la population, souligne-t-elle.

Toutefois, la pandémie a aussi été l’occasion d’apporter des changements spectaculaires dans les soins de santé grâce à la télémédecine et à l’utilisation des technologies.

La Dre Boyd croit que cela démontre que le système de santé peut s’adapter de façon à répondre aux besoins de la population tout en renforçant le soutien offert aux médecins de famille pour qu’ils puissent fournir des soins de qualité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !