•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Première Nation Sagkeeng en confinement après un premier cas de COVID-19

Une pancarte, placée devant un lac, marque l'entrée dans la Première Nation de Sagkeeng.

Un cas de COVID_19 a été confirmé dans la Première Nation de Sagkeeng, au Manitoba.

Photo : Radio-Canada / CBC News

Radio-Canada

Selon le chef de la Première Nation Sagkeeng, Derrick Henderson, le conseil a appris, lundi soir, qu’un membre de la communauté avait reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19.

Des points de contrôle ont rapidement été mis en place dans cette Première Nation située 100 km au nord de Winnipeg, près des villages de Powerview, de Pine-Falls et de Saint-Georges

La personne infectée s’est placée en quarantaine et est suivie par les autorités médicales, qui communiquent avec ceux et celles ayant eu des contacts avec elle pour qu’ils s’auto-isolent.

Il était certain que nous verrions des cas dans les communautés des Premières Nations , affirme le chef Derrick Henderson dans un message publié sur la page Facebook de la communauté.

Notre objectif est de contenir rapidement la contagion de COVID-19 et de limiter à un petit nombre les éclosions possibles, dit-il.

Nous rappelons qu’il est important de continuer d’être vigilant et de suivre les directives de la santé publique pour ralentir la propagation de la COVID-19, écrit-il.

Les premiers cas de COVID-19 dans les Premières Nations au Manitoba ont été signalés la semaine dernière. Un cas a été confirmé dans la Première Nation de Fisher River et deux cas dans celle de Peguis. Les deux communautés se trouvent dans la région d'Entre-les-Lacs.

La Première Nation Sagkeeng est pour sa part située à l’est du lac Winnipeg.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !