•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prolongation de contrat pour Nick Nurse avec les Raptors

Un homme en complet sourit.

Nick Nurse a mené les Raptors à la victoire en finale à sa première saison à titre d'entraîneur-chef dans la NBA.

Photo : Getty Images / Gregory Shamus

Les Raptors de Toronto pourront compter sur les services de Nick Nurse, l'entraîneur-chef de l'année dans la NBA en 2019-2020, pour encore quelques saisons. L'Américain a apposé sa signature au bas d'une prolongation de contrat, a annoncé l'équipe mardi.

La durée de l'entente et le montant qu'empochera annuellement M. Nurse n'ont pas été divulgués par les Raptors, mais le contrat est dit de plusieurs saisons.

Le natif de l'Iowa avait d'abord intégré l'organisation torontoise au début de la saison 2013-2014, et ce, à titre d'entraîneur adjoint. Il a occupé ces fonctions pendant cinq ans avant de prendre les commandes en 2018-2019, menant Toronto à la victoire en grande finale à sa première saison en tant qu'entraîneur-chef dans la NBA.

Cette saison, les hommes de Nick Nurse ont pris le deuxième rang dans l'Association de l'Est derrière les Bucks de Milwaukee, en vertu d'une fiche de 53 victoires et 19 revers. Toronto s'est rendu en demi-finale de l'Est pour la cinquième saison de suite.

Toutefois, la défense du titre des Torontois a pris fin au deuxième tour des séries éliminatoires, alors que les Celtics de Boston les ont éliminés en sept matchs.

Toronto est ma maison depuis sept ans, et je suis heureux qu'elle le soit encore pour plusieurs années à venir, a indiqué Nick Nurse par voie de communiqué.

J'ai vu cette organisation grandir et atteindre le sommet, et j'espère pouvoir l'aider à gagner un autre championnat.

Nick Nurse, entraîneur-chef des Raptors
Il regarde son équipe pendant un match.

L'entraîneur de l'équipe canadienne Nick Nurse lors d'un match précédent la Coupe du monde en août 2019

Photo : Getty Images / Will Russell

L'ancien de l'Université Northern Iowa a été récompensé du titre d'entraîneur-chef de l'année cette saison, devenant ainsi le premier entraîneur à se mériter cet honneur tant dans la NBA que dans la ligue de développement du circuit Silver, la G-League.

En deux saisons à la barre des Raptors, M. Nurse détient toujours le meilleur pourcentage de victoires de l'histoire de la NBA pour un entraîneur-chef. Les Torontois ont remporté 72 % de leurs matchs en saison sous sa gouverne.

Notre confiance en Nick ne cesse de grandir, et cela tient au fait que nous avons vécu de grandes choses ensemble. Les deux dernières saisons ont été sans pareil dans l'histoire de cette organisation – d'abord, gagner un championnat, puis traverser une saison interrompue par une pandémie et s'engager dans la lutte contre le racisme et pour la justice sociale, a souligné le président des Raptors, Masai Ujiri.

Nick a prouvé qu'il peut diriger une équipe sur le terrain et mener dans la vie, a-t-il ajouté, et nous avons hâte d'accomplir de grandes choses dans le futur.

En plus de son travail avec les Raptors, M. Nurse a aussi ajouté les fonctions d'entraîneur de la sélection masculine de basketball du Canada à son curriculum vitae l'an dernier.

Après Nick Nurse, au tour de Masai Ujiri?

Masai Ujiri en conférence de presse.

Le président des Raptors Masai Ujiri avec le trophée Larry-O'Brien remis aux champions de la NBA

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

En réglant le dossier de l'entraîneur-chef, les Raptors de Toronto ont entamé leurs grands travaux de l'intersaison 2020.

Le présent contrat qui lie le président Masai Ujiri aux Raptors viendra aussi à terme à la fin de la saison 2020-2021, et le Nigérian devrait se voir offrir un nouveau vote de confiance de l'organisation sous la forme d'une entente lucrative.

Le désir de garder à Toronto l'un des hommes de basketball les plus influents de la planète se veut aussi important pour juillet 2021 et l'ouverture d'un marché des joueurs autonomes qui a le pouvoir de grandement influencer la balance du pouvoir dans la NBA avec l'autonomie potentielle de Giannis Antetokounmpo.

Le bras droit de M. Ujiri, le directeur général Bobby Webster, se trouve dans la même situation contractuelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !