•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle websérie acadienne en tournage

Les comédiens pendant un tournage.

Une vingtaine de comédiens acadiens prennent part au tournage de la websérie Louis Lapiasse cette semaine.

Photo : Autre banques d'images / David Losier

Une websérie de dix épisodes, imaginée par le comédien David Losier, est présentement en tournage au Nouveau-Brunswick. Une vingtaine de comédiens acadiens font partie de la distribution.

Le projet de websérie a obtenu une subvention pour les projets spéciaux COVID-19 du ministère du Tourisme, Patrimoine et Culture du Nouveau-Brunswick.

Le programme de financement, lancé au début de la pandémie, encourageait les créateurs à soumettre des projets culturels pour les plateformes numériques.

Le comédien et producteur, David Losier, a saisi l’occasion pour reprendre un projet de websérie qu’il avait déjà imaginé lorsqu’il était étudiant à l’Université de Moncton.

1192187663334575647649472651251030269841545n

Le comédien David Losier se glisse dans la peau de Louis Lapiasse.

Photo : Autre banques d'images / David Losier

On avait fait quelques épisodes que j'avais mis sur YouTube, raconte-t-il, mais j'ai toujours voulu le refaire avec un vrai budget.

C’est un projet qui m’allume, je n’avais pas le syndrome de la page blanche, ajoute le comédien, qui a scénarisé les dix épisodes de la série web.

Celle-ci raconte l’histoire de Louis Lapiasse, un homme peu fortuné, qui tente de faire de l’argent par tous les moyens malhonnêtes imaginables, et qui partage ses trucs, souvent maladroits, à travers des capsules vidéo.

Le personnage tentera de montrer, sans succès, à ses abonnés comment voler une voiture, une maison, ou même l’instrument de musique d’un artiste acadien pour le revendre à un prêteur sur gages.

1194366364433116799506109072788438951897191n

Les comédiens Luc LeBlanc, Florence Brunet et David Losier lors de la première journée de tournage de la websérie.

Photo : Autre banques d'images / David Losier

Le concept de la série se rapproche d’une télé-réalité puisque le personnage principal s’adresse à la caméra et à son équipe de tournage, qui fait elle aussi partie de la distribution.

11943553631406303293964635756604929207790641n

Le comédien André Roy porte plus d'un chapeau dans la production. Il est à la fois perchiste sur l'équipe technique, et comédien.

Photo : Autre banques d'images / David Losier

Ludger Beaulieu est à la caméra, c’est lui qui filme et André Roy est perchiste, mais ils sont aussi comédiens, parce que je leur parle. Ils ont des répliques et on interagit. L’équipe de tournage est aussi l’équipe de comédiens.

David Losier, comédien et producteur

Un tournage éclair

Pour réaliser son projet numérique, le producteur a obtenu une bourse de 10 000 $, qu’il a divisée sur dix épisodes d’environ huit à dix minutes.

Cela lui a permis d’embaucher une vingtaine de comédiens acadiens, qui n’ont pas hésité à se lancer dans le projet.

1194705296022669837722872058797404880925586n

De nombreux artistes acadiens joueront dans la websérie.

Photo : Autre banques d'images / David Losier

Luc LeBlanc, Denis Bouchard, Nicolas Marcoux, Éric Butler et même Herménégilde Chiasson y feront une apparition.

Herménégilde Chiasson a accepté! Je suis chanceux, je suis content, je l’avais en tête. J’ai déjà travaillé avec Herménégilde sur des pièces, et lorsque je lui ai demandé, il a dit oui!

David Losier, comédien et producteur

L’équipe disposera de seulement trois jours pour enregistrer les dix épisodes, ce qui laisse peu de place à l’erreur.

1192248957470555758505105036027193380143029n

Les tournages de la websérie Louis Lapiasse se dérouleront à Bouctouche et à Moncton.

Photo : Autre banques d'images / David Losier

J’ai déjà dit à l’équipe que si on fait une bonne prise et qu'elle est bonne, on passe à autre chose, admet David Losier, conscient du défi ambitieux qu’il s’est lancé.

Une fois le tournage terminé, il se consacrera au montage. Le lancement de la série est prévu pour la mi-octobre. Les dix épisodes seront disponibles sur les réseaux sociaux de sa compagnie Productions dans l’DaLo.

C'est une série qui est faite ici et j’espère que le public va aimer ça, confie le producteur, qui souhaiterait produire deux autres saisons.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !