•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Effets de la COVID-19 sur l’économie de Winnipeg : trois scénarios

La ville de Winnipeg.

Dans deux des trois scénarios, la Ville de Winnipeg ne prévoit pas qu'un vaccin soit disponible en 2021.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Dans un rapport qui sera examiné par le comité des finances de la Ville de Winnipeg mardi, les fonctionnaires présentent trois scénarios des conséquences économiques possibles de la pandémie de COVID-19 sur la capitale manitobaine.

Le rapport du service de la recherche économique de la Ville de Winnipeg examine principalement trois indicateurs : la variation du produit intérieur brut (PIB), la variation brute du nombre d’emplois et la variation du taux de chômage.


1. Scénario optimiste

Dans le scénario optimiste, les facteurs suivants diminuent l’impact négatif de la pandémie :

  • un vaccin aura été créé en juillet 2021
  • il n'y aura pas de nouvelle vague de COVID-19
  • Winnipeg conserve la couleur jaune, pour prudence, dans le système d’intervention en cas de pandémie de la province, jusqu’à ce qu’un vaccin soit élaboré
  • il n'y aura pas de restrictions pour les voyageurs en provenance de l’Ouest canadien
  • les restrictions touchant les voyageurs en provenance de l’est du pays sont levées à la fin d'avril 2021
  • les restrictions touchant les voyageurs en provenance d’autres pays sont levées à la fin d'avril 2021

Pour ce scénario, le service de la recherche économique de Winnipeg prévoit :

  • une chute du PIB limitée à 5,4 % en 2020 et en hausse de 4,6 % en 2021
  • une perte de 28 700 emplois en 2020 et un gain de 23 300 emplois en 2021
  • un taux de chômage de 8,9 % en 2020 et de 8 % en 2021


2. Scénario intermédiaire

Dans le scénario intermédiaire, les facteurs sont les mêmes, sauf pour la disponibilité d'un vaccin :

  • pas de vaccin sur le marché en 2021
  • pas de nouvelle vague de COVID-19
  • Winnipeg conserve la couleur jaune, pour prudence, dans le système d’intervention en cas de pandémie de la province
  • aucune restriction ne touche les voyageurs en provenance de l’Ouest canadien
  • les restrictions touchant les voyageurs en provenance de l’est du pays sont levées à la fin du mois d'avril 2021
  • les restrictions touchant les voyageurs en provenance d’autres pays sont levées à la fin du mois d'avril 2021

Pour ce scénario, le service de la recherche économique de Winnipeg prévoit :

  • une chute du PIB de 5,4 % en 2020 et une reprise économique plus lente que dans le scénario économique optimiste, le PIB augmentant seulement de 2,1 % en 2021
  • une perte de 28 700 emplois en 2020, et un gain de 9600 emplois en 2021, soit 13 700 nouveaux emplois de moins que pour le scénario précédent
  • un taux de chômage de 8,9 % en 2020 et de 8,5 % en 2021


3. Le scénario pessimiste

Dans le pire des scénarios présentés par le service de recherche économique de la Ville, Winnipeg connaît plusieurs vagues de COVID-19 et de restrictions sanitaires supplémentaires :

  • aucun vaccin en 2021
  • une deuxième vague de COVID-19 d’octobre 2020 à avril 2021, et une troisième vague au mois d’octobre 2021
  • Winnipeg conserve la couleur jaune, pour prudence , dans le système d’intervention en cas de pandémie de la province jusqu’en octobre, puis devient orange, pour restrictions , au début de la deuxième vague d’octobre à janvier, puis rouge, pour critique , en janvier, retour à orange de février à avril, le cycle se renouvelant en octobre lors de la troisième vague
  • des restrictions touchant les voyageurs en provenance de l’Ouest canadien sont imposées de novembre 2020 à avril 2021, puis de nouveau en novembre 2021
  • les restrictions touchant les voyageurs en provenance de l’est du pays ne sont pas levées
  • les restrictions touchant les voyageurs en provenance d’autres pays ne sont pas levées

Pour ce scénario, le service de la recherche économique de Winnipeg prévoit :

  • une chute du PIB de 5,8 % en 2020 et un gain limité à 0,7 % en 2021
  • une perte de 32 200 emplois en 2020 et un gain limité à 100 emplois en 2021
  • un taux de chômage de 9,4 % en 2020, et de 9,5 %, en 2021


L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !