•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saison de football universitaire annulée : Glen Constantin frustré par « l’incohérence »

Félix Garand-Gauthier baisse l'épaule alors qu'on joueur du Vert et Or tente de le plaquer.

Les joueurs du Rouge et Or et du Vert et Or ne pourront fouler un même terrain avant 2021.

Photo : mathieu belanger / Mathieu Belanger

Glen Constantin ne cache pas sa déception que la saison de football universitaire soit annulée et les matchs hors-concours interdits, cet automne, au Québec. L’entraîneur-chef du Rouge et Or dit accepter la décision, mais se questionne sur « toute l’incohérence ».

On a vu le football civil qui pouvait jouer alors que le scolaire ne pouvait pas. Le collégial va peut-être pouvoir jouer, mais pas les universités. Je ne pense pas que la COVID peut discriminer entre le collégial et l’université, le civil et le scolaire. Pour moi, c’est ce qui est un peu frustrant, a expliqué Constantin, lundi après-midi.

Ce dernier s’attendait, au moins, à ce que des matchs hors-concours soient permis. Ce qui aurait ouvert la porte à la reprise de l’entraînement avec les épaulettes et à l'élaboration d'un calendrier automnal de quelques matchs.

Malheureusement, seuls le golf, le soccer et le cross-country pourront tenir des événements hors-concours d’ici au 31 décembre, a annoncé le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Dans le contexte, Glen Constantin se dit inquiet de perdre des étudiants-athlètes qui avaient continué de s’entraîner durant tout l’été, mais dont la motivation pourrait manquer sans objectif à court et moyen terme.

Glen Constantin durant une entrevue

L'entraîneur-chef de l'équipe de football du Rouge et Or, Glen Constantin

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Martin

Plus sévère qu'ailleurs au pays

Ironiquement, pointe-t-il, les autres conférences universitaires canadiennes, qui avaient annulé leur saison de football dès le printemps, sont désormais plus permissives que le RSEQ. Les équipes de football ailleurs au pays pourront au moins s'affronter lors d’entraînements simulés.

J’apprécie qu’ils aient travaillé fort tout l’été pour essayer de trouver des solutions, mais, malheureusement, la déception pour nos joueurs est aussi grande, sinon plus, parce qu’on y croyait jusqu’à la fin.

Si la directrice du Service des activités sportives de l’Université Laval (SAS), Julie Dionne, a répété que la décision avait été prise collectivement par les différentes universités québécoises, cette dernière n’a pas voulu s’avancer sur la position de son université ou sur le résultat du vote confidentiel. Elle a toutefois rappelé la réalité différente du football collégial, où le nombre d'équipes plus élevé pourrait permettre des calendriers intrarégionaux.

On va respecter la décision, mais il y a une différence entre une décision unanime et avoir un consensus. Vous savez de quel côté je me range

Glen Constantin, entraîneur-chef de l'équipe de football du Rouge et Or

Reste à voir maintenant si Constantin réussira à mettre en branle son projet de tournoi de football printanier. L'entraîneur attend depuis la fin juillet une réponse de U Sports, de qui il tente d'obtenir une dérogation.

Un scénario satisfaisant pour l’Université Laval

Si elle comprend la déception des étudiants-athlètes de football et de rugby, qui ne pratiqueront pas du tout leur sport cet automne, Julie Dionne est demeurée positive, lundi après-midi. Pour les sports qui peuvent tenir des événements hors-concours, le scénario est probablement plus simple qu’une saison écourtée, a-t-elle expliqué.

Ça permet une certaine flexibilité si, par exemple, on doit annuler des matchs, si on doit reprendre des matchs ou si on doit se donner deux semaines parce qu’il y a des cas de COVID-19 dans des équipes.

Un joueur de soccer vêtu de rouge contrôle ballon devant deux adversaires vêtus de blanc.

Les équipes de soccer du Rouge et Or pourront disputer des matchs hors-concours.

Photo : AFP / Mathieu Belanger

L’annulation de la saison automnale de sport universitaire aura évidemment un impact financier, mais l’avenir d’aucune équipe du Rouge et Or n’est menacé, a assuré la directrice du SAS.

Quant à de potentiels tournois de golf, compétitions de cross-country sur les plaines d’Abraham ou matchs de soccer hors-concours au PEPS, rien n'est encore arrêté. Le responsable du programme Rouge et Or, Jean-Noël Corriveau, se promet toutefois d'en discuter avec ses homologues dans les prochains jours.

Avec les informations de Jean-Philippe Martin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !