•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lévis anticipe un surplus de 7,4 M$ en 2020

9c525d01bb6443e49180d0605cade67a

Gilles Lehouillier, maire de la Ville de Lévis, en mêlée de presse.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

L’administration Lehouilliler aura su tirer son épingle du jeu. Malgré la pandémie et une baisse importante de l’activité économique pendant la première vague, la Ville de Lévis devrait terminer l’année financière avec un surplus de 7,4 millions de dollars.

Ce résultat s’explique en bonne partie par des économies de 7 millions de dollars réalisées avec la réduction de 30 % du temps supplémentaire, des mises à pied temporaire et une surveillance étroite des dépenses de l’appareil municipal.

Côté transport en commun, les pertes liées à la chute de l’achalandage seront épongées par une aide financière de 2,1 millions de dollars du gouvernement provincial. Le pire qui pourrait arriver avec le transport en commun c'est qu'on se retrouve avec un manque à gagner de 250 000 $ à la fin de l'année, précise le maire Gilles Lehouillier.

Le premier magistrat de Lévis a aussi été agréablement surpris par la proportion de résidents qui ont payé leurs taxes foncières dans les délais habituels, soit 89 % des propriétaires. En temps normal, ce taux oscille autour des 95 %. Les retards causés par la pandémie auront donc été assez minimes.

Des hausses de revenus inattendues ont aussi contribué à garder Lévis dans le vert. Gilles Lehouillier mentionne notamment l’effervescence du marché immobilier qui a fait entrer 3,4 millions de dollars dans les coffres de la Ville en droits de mutation.

Dans ce même point de presse lundi après-midi, le maire de Lévis n’a pas caché son appréhension d’une deuxième vague de COVID-19. Le jour même, les régions de Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale avaient toutes les deux enregistré un record de nouveaux cas confirmés en 24 h.

S'assurer que nos commerces vont pouvoir demeurer ouverts : c'est ça l'enjeu numéro un. Il faut que l'économie dans une communauté continue à rouler sinon c'est la catastrophe, lance Gilles Lehouillier.

Pas d’augmentation de taxes en 2021?

En mai, le maire Gilles Lehouillier avait affirmé qu’il souhaitait offrir un congé de hausse de taxes foncières aux résidents. La Ville venait alors d’annoncer un surplus de 13 millions de dollars pour l’exercice financier 2021.

Le deuxième surplus consécutif annoncé lundi fait dire au maire qu’il est très bien positionné pour réaliser cet objectif. Il ne s’y est toutefois pas engagé formellement.

Est-ce qu'on va aller jusqu'à 0 % d'augmentation? Là, je m'avancerais un peu trop, parce qu'il faut faire aussi le débat avec les membres du conseil municipal, a-t-il commenté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !