•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une année difficile pour les agences de voyages

Une réceptionniste dans une agence de voyages.

L'entreprise de Trois-Rivières Voyages à rabais a connu une baisse importante de son chiffre d'affaires dans les derniers mois.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les agences de voyages sont toujours dans un creux de vague alors que s'amorce leur habituelle haute saison.

Les voyageurs sont moins enclins à réserver un voyage au soleil cet hiver, notamment en raison des assurances, qui n'offrent pas toutes une couverture en cas d'hospitalisation liée à la COVID-19.

L'Autorité des marchés financiers recommande d'ailleurs à tout voyageur désireux de partir de s’informer adéquatement auprès de sa compagnie d'assurance ou de son voyagiste pour savoir exactement en quoi consiste sa couverture et éviter ainsi de mauvaises surprises.

Par courriel, l'AMF souligne que le consommateur devrait prendre le temps de consulter le document d’assurance préalablement à l'achat afin de pouvoir poser toutes les questions entourant sa protection.

L'entreprise Voyages à rabais de Trois-Rivières est à moins de 10 % de son chiffre d'affaires habituel.

Un homme répond aux questions d'une journaliste.

Kim Villeneuve est directeur stratégique de l'entreprise Voyages à rabais.

Photo : Radio-Canada

Le directeur stratégique, Kim Villeneuve, ne craint pas pour la pérennité de l’entreprise, mais reste prudent. Cependant, à l’instar des autres entreprises, on demeure prudent et on profite de ce moment-là pour innover, créer de nouvelles plateformes et de nouveaux produits pour s’assurer d’être prêts quand la relance sera là.

Voyages à rabais fait affaire avec le grossiste Air Transat pour environ 30 % de ses réservations.

Transat a enregistré des revenus totalisant 9,5 millions de dollars au trimestre qui a pris fin le 31 juillet, alors que ces revenus se chiffraient à près de 699 millions de dollars pour la même période l'an dernier.

Le voyagiste prévoit licencier 2000 travailleurs.

Avec les informations de Marie-Ève Trudel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !