•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projection du film Souterrain dans une fosse à ciel ouvert à Val-d'Or

Cinq mineurs et mineures se promènent dans une mine, portant des casques équippés d'une lampe torche.

Avant de devenir l'un des films québécois les plus attendus de l'année, «Souterrain» a nécessité 10 ans de travail, confie Sophie Dupuis.

Photo : Axia Films

Radio-Canada

Une projection du film Souterrain, réalisé par Sophie Dupuis, aura lieu le 29 septembre dans un lieu très évocateur du récit, soit dans la fosse à ciel ouvert SIGMA, site d’exploitation aurifère à Val-d’Or.

Le personnage principal, le jeune Valdorien Maxime, interprété par Joakim Robillard, travaille dans une mine d’or, où il trouve le support de ses collègues pour affronter des épreuves qu’il traverse. Il devra d’ailleurs aller secourir ses confrères de la mine à la suite d’une explosion sous terre.

Sophie Dupuis, originaire de Val-d’Or, retourne donc dans sa région natale pour son deuxième long-métrage. Le film met aussi en vedette Théodore Pellerin, James Hyndman, Guillaume Cyr, Catherine Trudeau, Mickaël Gouin, Chantal Fontaine, Bruno Marcil et Jean L’Italien.

Un remerciement aux mineurs

Étienne Hansez, producteur de Souterrain, indique que cette projection a pour but de rendre hommage, en quelque sorte, aux mineurs qui ont participé au film. Ils seront d’ailleurs les premiers spectateurs.

On a eu un tournage vraiment uni, en collaboration énormément de Val-d’Or qui nous ont aidés dans ce projet. L’objectif, c’était de faire une projection qui rend hommage à leur travail. On voulait une projection qui soit spéciale, qui soit à la hauteur de leur engagement dans le film, explique-t-il.

C’est un film qui parle aussi de la fierté d’une région, la fierté de pratiquer ce métier et ça, pour nous, c’est terriblement important d’avoir ce retour-là.

Étienne Hansez, producteur de Souterrain

Le projet initial d’organiser une projection sous-terre se révélant trop complexe d’un point de vue logistique, on a opté pour une projection dans la fosse à ciel ouvert.

Ça nous a pris l’ensemble de leurs conseils pour arriver à ce film, Souterrain, ajoute Étienne Hansez.

Étienne Hansez estime que le tournage dans la mine a duré un peu plus de quatorze jours, mais que les préparatifs et répétitions sous terre ont duré nettement plus que deux semaines.

L’idée de la projection en site minier pour les mineurs est née d’une collaboration de l’équipe du film, de la compagnie El Dorado Gold Québec et du distributeur Axia Films pour rendre hommage aux mineurs qui ont participé au film.

La réalisatrice, ainsi que l’équipe du film présenteront le film aux mineur(e)s pour l’occasion. L’événement a donc lieu moins d’une semaine après les projections de presse, prévues le 24 septembre. Le film prendra l’affiche le 9 octobre au travers du Québec.

Avec Souterrain, Sophie Dupuis présente ainsi son deuxième long-métrage après avoir réalisé Chien de garde, choisi en 2018 pour représenter le Canada aux Oscars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !