•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un édifice commercial est détruit par un incendie à Truro

Des pompiers arrosent l'édifice tandis que de grandes flammes sortent du toit.

L'incendie a détruit l'édifice qui abritait le café-librairie NovelTea et d'autres commerces, à Truro, en Nouvelle-Écosse.

Photo : Gracieuseté/Lori Shepherd

Radio-Canada

Un édifice qui abritait notamment un café-librairie et une buanderie à Truro, en Nouvelle-Écosse, a été détruit par un incendie, au cours de la nuit de dimanche à lundi.

Personne n’a été blessé, selon la Croix-Rouge.

La forte fumée produite par l’incendie a toutefois entraîné l’évacuation des occupants des appartements situés de l’autre côté de la rue. Au moins quatre adultes ont dû quitter les lieux. La Croix-Rouge dit avoir aidé trois d’entre eux à trouver un logement d’urgence.

Un résident du quartier, Mark Wheeler, affirme qu’il a remarqué la fumée qui commençait à se dégager de l’édifice dimanche vers 23 h. Il a ensuite vu les flammes sortir du toit. Il dit qu’il pouvait ressentir la chaleur même s’il ne se trouvait pas tout près de l’édifice et qu’il craignait que les flammes s’étendent aux maisons voisines.

M. Wheeler ajoute qu’il a longuement regardé les pompiers combattre l'incendie, jusqu’à 4 h ou 5 h, et qu’il ne se sentait pas à l’aise d’aller se coucher parce qu’il ne savait pas ce qui allait se produire, mais il n’a pas eu à évacuer son logement.

Les pompiers ont d’abord tenté d’intervenir à l’intérieur de l’édifice, mais ils ont dû sortir rapidement parce que la chaleur était trop intense, explique le chef du service des incendies de Truro, Blois Currie.

L’édifice était vieux et les flammes étaient si intenses que M. Currie craignait aussi que le plancher s’écroule sous les pieds des pompiers.

Les pompiers ont changé d’équipement et ils se sont efforcés de protéger les maisons voisines ainsi que six grands réservoirs de gaz propane situés à proximité tout en combattant l’incendie, précise-t-il.

Les décombres calcinés de l'édifice.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Il ne reste que des ruines de l'édifice, lundi matin, mais les pompiers ont réussi à protéger des flammes les maisons voisines et des réservoirs de propane situés à proximité.

Photo : CBC/Paul Palmeter

Une autre résidente qui habite de l’autre côté de la rue, Heather Nicks, affirme que les fenêtres de son appartement étaient très chaudes au toucher. Elle indique que la chaleur a fait fondre le revêtement d’une maison voisine.

Les pompiers ont réussi à protéger tous les bâtiments voisins et à prévenir l’explosion des réservoirs de propane, mais l’édifice est détruit.

C’est un coup dur pour la communauté, estime Mark Wheeler. Il explique que l’édifice abritait quatre commerces, dont les employés n’ont plus de travail. Beaucoup de gens sont touchés par l’incendie, souligne-t-il.

Les pompiers ont quitté les lieux lundi vers 8 h 30. Le bureau du prévôt des incendies tentera d’établir la cause du sinistre.

Avec les renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !