•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le Centre matapédien d'études collégiales aux aguets

Entrée du centre collégial.

Impossible de savoir combien des sept cas recensés en fin de semaine dans la Matapédia concernent le campus.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

La propagation du coronavirus frappe la MRC de La Matapédia. Sept cas y ont été dénombrés uniquement cette fin de semaine, ce qui porte le total à 12 personnes atteintes depuis le début de la pandémie. La situation concerne le Centre matapédien d’études collégiales (CMEC), qui a décidé de fermer ses porte quelque temps.

Des personnes qui fréquentent le campus collégial d’Amqui ont contracté le virus. Conséquence : l’établissement est fermé pour une durée indéterminée. Les cours se donnent maintenant à distance.

J'ai l'impression qu'on a agi très rapidement, dès qu’on a su, on a tout de suite dit "le CMEC est fermé pour nos étudiants". C'est comme un peu une façon d'éteindre le feu.

Geneviève Morin, directrice du Centre matapédien d’études collégiales

Il est impossible de savoir combien des sept cas recensés en fin de semaine dans la Matapédia touchent le campus.

Aussi, la porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent ignore si les gens atteints sont des membres du personnel ou des étudiants. Une chose est certaine cependant, le virus a été attrapé à l’extérieur des murs.

Il y a eu une multiplication de fêtes, de rassemblements privés, de rassemblements festifs, étudiants, des initiations. Tout ça fait en sorte que ça a été un terreau fertile à la transmission au Bas-Saint-Laurent et c’est vraiment la tendance qu’on observe dans la dernière semaine , explique Ariane Doucet, porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Dans une lettre adressée aux étudiants du CMEC, les autorités sanitaires ont invités ceux-ci à passer un test de dépistage. Même si vous ne développez pas de symptômes, considérant le contexte de transmission actuel entre jeunes du Bas-Saint-Laurent, nous vous recommandons de vous faire dépister , peut-on y lire.

Une file d'attente devant le cégep de Rimouski.

Une clinique mobile de dépistage sans rendez-vous a été déployée à Rimouski dimanche, après la détection d'un autre foyer d'infection.

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis_Rad

La direction régionale de la santé publique a rapporté 21 nouveaux cas de COVID-19 au Bas-Saint-Laurent dimanche.

Samedi, la région a enregistré sa plus forte augmentation quotidienne depuis le début de la pandémie, avec 29 cas répertoriés dans cinq MRC.

Le Bas-Saint-Laurent est donc passé, en quatre jours, de 79 cas à un total de 159 cas déclarés. De ce nombre, 76 personnes sont rétablies.

Pour les gens rencontrés sur la rue, les réactions sont différentes. Certains sont déçus, d'autres disent qu'il faut vivre avec cette nouvelle réalité.

Il y a des gens qui n'ont pas compris que mettre le masque, se laver les mains, faire le nécessaire au niveau sanitaire, ça peut nous éloigner énormément du COVID, affirme un passant.

C'est sûr, il faut s'y attendre et éventuellement il va falloir vivre avec, comme l'influenza et les autres virus existants finalement , mentionne un autre.

L’enquête épidémiologique de la santé publique se poursuit.

D'après les informations de Jean-François Deschênes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !