•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une clinique de dépistage s'ajoute à Rimouski, après une éclosion de COVID-19

Une file d'attente devant le PEPS.

Avec 21 nouveaux cas de COVID-19 déclarés dimanche, le bilan total du Bas-Saint-Laurent a doublé en quatre jours.

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis_Rad

Radio-Canada

Une clinique mobile a ouvert ses portes au PEPS du Cégep de Rimouski pour accélérer l’accès aux tests de dépistage, alors qu’un foyer d’infection touche le restaurant-bar le Shaker à Rimouski.

Depuis 13 h dimanche, la nouvelle clinique de dépistage du PEPS du Cégep de Rimouski procède à des tests exclusivement sans rendez-vous, confirme la direction régionale de la santé publique.

Une heure après l’ouverture, plus d’une cinquantaine de personnes attendaient déjà en file.

File au cégep.

La file d'attente en début d'après-midi dimanche.

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis_Rad

La direction de la santé publique a fait un appel au dépistage dimanche visant toute personne ayant fréquenté le Shaker ou la Taverne 666 entre le 1er et le 12 septembre.

Ces lieux sont considérés comme un foyer d'infection par la santé publique, alors que deux employés ont obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 et que d'autres cas y sont reliés.

La clinique mobile installée au cégep sera ouverte lundi et mardi, les 14 et 15 septembre, de 8 h à 20 h.

Avec les informations de Shanelle Guérin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !