•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Lion d'or remis à Nomadland, ode à la vie en fourgonnette aux États-Unis

Une femme regarde vers l'objectif dans un désert, avec des montagnes en arrière-plan.

La présence de l'actrice Frances McDormand, doublement oscarisée, est magnétique dans « Nomadland ».

Photo : Searchlight Pictures

Agence France-Presse

Un film américain couronné à Venise : Nomadland, porté par la présence magnétique de l'actrice aux deux Oscars Frances McDormand, a remporté le Lion d'or au terme d'une édition marquée par la crise du coronavirus.

Chloé Zhao, réalisatrice américaine d'origine chinoise de 38 ans, est la première femme à recevoir ce prestigieux prix depuis le couronnement, en 2010, de Sofia Coppola pour Somewhere.

Avec ce prix, Chloé Zhao, qui s'est fait connaître en 2017 avec The Rider et qui prépare un film de la série Marvel pour l'an prochain, peut espérer se placer dans la course aux Oscars. Elle suivrait ainsi l'exemple de plusieurs cinéastes ayant reçu un Lion d'or ces dernières années, dont Todd Phillips et son Joker, couronné en 2019 et oscarisé quelques mois plus tard.

Une plaque d'immatriculation sur lequel est écrit « Nomadland » et « Grand Canyon State »

L'affiche de « Nomadland »

Photo : Searchlight Pictures

En distinguant Nomadland, le jury, présidé par l’actrice australienne Cate Blanchett, a choisi de récompenser l'une des rares productions américaines présentées lors de cette édition pas comme les autres de la Mostra de Venise, qui s'est tenue en pleine pandémie de coronavirus.

C'est d'ailleurs par un message vidéo enregistré depuis une fourgonnette installée à Pasadena, en Californie, que la réalisatrice a réagi à la remise du prix, un rappel cruel de la crise sanitaire qui a mis l'industrie du cinéma à genoux et empêché de nombreuses équipes de films de faire le voyage jusqu'à Venise.

Merci beaucoup! a simplement déclaré la cinéaste. Merci beaucoup pour ce Lion d'or, a enchaîné Frances McDormand, assise à ses côtés. Merci de nous avoir accueillis dans votre festival, dans ce monde très, très étrange. Nous nous recroiserons sur la route! a lancé dans un grand sourire l'actrice, qui est à l'origine de ce projet.

L’art de vivre sur la route

Escapade routière sur fond de mélancolie, Nomadland se veut une plongée dans l'univers de ces personnes qui habitent dans une fourgonnette aménagée (van dwellers en anglais), enchaînant les petits boulots. Elles se retrouvent en communauté, au hasard de leur route, ou encore sur les réseaux sociaux (à l'aide du mot-clic #vanlife).

Frances McDormand y incarne une femme brisée qui plaque tout pour vivre dans son véhicule aménagé, son rêve américain à elle.

Le jury, constitué entre autres de l'actrice française Ludivine Sagnier et de l'acteur américain Matt Dillon, a par ailleurs distingué Nuevo Orden, du Mexicain Michel Franco (Grand Prix du jury), tandis que le Lion d'argent du meilleur réalisateur est allé au Japonais Kiyoshi Kurosawa pour Les amants sacrifiés.

Côté interprètes, la Britannique Vanessa Kirby, qui s'est fait connaître avec son rôle de la princesse Margaret dans la série The Crown, a été couronnée pour son premier rôle-titre au cinéma dans Pieces of a Woman, de Kornél Mundruczó. L'actrice de 32 ans était également à l'affiche d'un autre film en sélection, soit The World to Come, de Mona Fastvold.

L'acteur italien Pierfrancesco Favino a été récompensé pour son rôle dans Padrenostro, de Claudio Noce.

Selon l’équipe d’organisation de la Mostra, scrutée par toute l'industrie du cinéma, avoir maintenu ce festival – premier grand rendez-vous du genre depuis les mois de confinement – est une victoire.

La compétition s'y est déroulée sous haute surveillance, avec port obligatoire du masque, contrôles de température et distances de sécurité à respecter. Toutefois, aucun foyer de contamination n'a été décelé, souligne l’équipe de la Mostra, et la fête a pu aller à son terme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !