•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je me souviens?, de Daniel Lafleur

Une photo en noir et blanc d'un homme qui porte la barbe et une moustache.

L'auteur Daniel Lafleur

Photo : Sylvain Poirier

Radio-Canada

Daniel Lafleur fait partie des 21 personnes en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2020.

Qui suis-je?

Retraité du monde de l’éducation depuis trois ans, j’ai travaillé comme enseignant à Lachute pour quelques années, puis je me suis expatrié pour enseigner le français langue seconde en Pologne pendant deux années. À mon retour, je me suis installé au Nunavik, où j’ai été à la direction des écoles d’Aupaluk et de Kangiqsujuaq, pour ensuite me joindre à l’équipe des services éducatifs à Kuujjuaq, au département du curriculum langues secondes. J’ai également passé une année à Terre-Neuve-et-Labrador, aux services éducatifs pour le Conseil scolaire francophone.

Mon récit en quelques mots

Père et fils échangent des souvenirs en relisant des extraits de journaux écrits lors de voyages en Mauritanie et au Nunavik.

Ma source d’inspiration pour ce texte

Je me suis inspiré de deux de mes séjours à l’étranger pour l’écriture de ce texte : l’un en Mauritanie, lors d’une visite en Afrique chez une amie vivant avec son mari originaire de ce pays, et l’autre alors que je travaillais à Kangiqsujuaq, au Nunavik. J’ai également intégré à mon récit la réalité de mon père, qui, à 86 ans, souffre maintenant de dégénérescence cognitive.

Les premières lignes de mon récit

Il me regarde avec ses yeux sombres. Encore, raconte-moi encore. Une esquisse de sourire se dessine en même temps qu’il formule cette requête. Je saisis le cahier vert, l’ouvre et je relis pour une xième fois : je viens donc de me poser depuis quelques heures à Nouadhibou. J’ai mis le pied sur le sol africain, foulé cette terre inconnue la tête encore pleine de clichés, d’idées préconçues. Endroit fantasmagorique pour un petit Québécois élevé à la campagne au rythme des quatre saisons. Me reviennent en mémoire ces encyclopédies de ma jeunesse dans lesquelles j’ai pris connaissance des Bédouins, des Maures, des caravanes, des oasis, des tempêtes de sable, des chameaux et des dromadaires. Je suis venu rejoindre Louise, ma siamoise-amie-sœur, qui s’est installée en Mauritanie depuis quatre ans avec son mari, Mohamed, et leur fils de deux ans, Sneibe, mon filleul.

Extrait de Je me souviens?, de Daniel Lafleur

Véritable tremplin pour les écrivaines et écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada sont ouverts à toute personne qui écrit, de façon amateur ou professionnelle. Ils récompensent chaque année les meilleurs poèmes, nouvelles et récits inédits soumis au concours.

La gagnante ou le gagnant remportera :

  • la publication de son texte sur Radio-Canada.ca;
  • une résidence d'écriture de deux semaines au Banff Centre des arts et de la créativité en Alberta;
  • une bourse de 6000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !