•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un spectacle de drag queens adapté à la pandémie

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Jory McKay, alias Sad Sally, porte une perruque ébouriffée avec le visage très maquillé,

Jory McKay, alias Sad Sally, jouera sur scène lors de la prestation de samedi.

Photo : Radio-Canada / Kendall Latimer

Radio-Canada

Un spectacle de drag queens est organisé dans un parc de stationnement de Saskatoon devant des spectateurs assis dans leurs voitures.

Les fonds récoltés iront à OUTSaskatoon, un organisme d'aide à la communauté LGBTQ.

« En tant qu’artiste, il faut trouver un moyen de s’adapter », explique Cheryl Trade, la personnalité de drag queen de Jordan McKay qui a aidé à organiser le spectacle au Lakewood Civic Centre.

Une autre artiste, Jory McKay, dont le personnage Sad Sally porte des cheveux jaunes fluo, est heureuse de pouvoir enfin se produire devant un public et non plus uniquement en ligne en raison de la pandémie.

Quand le nouveau coronavirus est apparu en Saskatchewan, la communauté des drag queens s’est lancée à partir de mars dans des spectacles à visionner sur Internet. Cependant, note Cheryl Trade, sur scène […] vous ressentez l’énergie [du public], on se l’échange.

Et puis comme l’indique Jordan McKay, alias Cheryl Trade, il s’agit aussi par ces prestations de dénoncer la haine contre la communauté LGBTQ.

L’évènement est également un moyen de voir si ce spectacle peut s’avérer productif et servir de tremplin pour des prestations similaires à l'avenir.

Le spectacle Drag Me to the Drive-In est présenté à 15 h et 17 h.

D'après les informations de Kendall Latimer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !