•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Rendez-vous des Grandes Gueules bat son plein, malgré la pandémie

Le conteur Stéphane Maddix Albert.

Le conteur Stéphane Maddix Albert participe au Rendez-vous des Grandes Gueules 2020.

Photo : Radio-Canada / Médéri Sauro

Jennifer Boudreau

Des contes provenant de toute la francophonie sont proposés, en plein air comme en salle, au Rendez-vous des Grandes Gueules, qui se met formule « pirate » cette année.

« L’édition pirate » du Rendez-vous des Grandes Gueules se déroule en deux temps, soit du 9 au 13 septembre et du 8 au 11 octobre.

Un des premiers spectacles de ce festival de contes et de récits de la francophonie s'est déroulé aux couleurs des Premières Nations avec la comédienne, chanteuse et conteuse Kathia Rock.

Elle a présenté son conte Mishta-Shipu, la grande rivière, au Centre culturel de Trois-Pistoles, jeudi dernier.

Il s'agit d'un spectacle qui raconte des histoires d’amour à l’époque de la traite des fourrures.

Les premiers contes que j'ai écoutés, c'est quand j'avais 12 ans, dans le bois, dans le territoire, avec le feu qui crépite et l'aîné qui conte, relate la conteuse.

Les aînés sont en train de partir et moi je me sens dans l'urgence de garder cette mémoire-là vivante.

Kathia Rock, conteuse
Kathia Rock.

Kathia Rock est auteure-compositrice interprète innue et habite Morin-Heights.

Photo : Kathia Rock

Une programmation originale

Malgré la pandémie, le Rendez-vous des Grandes Gueules voit grand cette année. Plusieurs spectacles ont lieu non seulement à Trois-Pistoles, mais sur tout le territoire bas-laurentien, de Mont-Joli à Saint-Jean-Port-Joli, en passant par Saint-Cyprien et Saint-Clément. Des spectacles sont également offerts aux Jardins de Métis.

En raison de la crise sanitaire et de l'assistance réduite des salles intérieures, l'organisation du festival a mis les bouchées doubles pour offrir aux festivaliers des spectacles extérieurs hors du commun.

Des prestations de contes en kayak sur le fleuve, à l'occasion du Rendez-vous des Grandes Gueules 2020.

Le Rendez-vous des Grandes Gueules bat son plein au Bas-Saint-Laurent, malgré la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Médéri Sauro

Des activités ont donc lieu non seulement à la Forge à Bérubé de Trois-Pistoles, mais aussi en plein air, comme en kayak sur le fleuve, et dans des lieux cachés.

On a une belle réponse, les gens sont au rendez-vous, même si l'ambiance n'est pas comme d'habitude.

Gabrielle Ayotte Garneau, coordonnatrice des Compagnons de la mise en valeur du patrimoine vivant de Trois-Pistoles

La coordonnatrice des Compagnons de la mise en valeur du patrimoine vivant de Trois-Pistoles affirme qu'en raison de l'éclosion actuelle qui survient au Bas-Saint-Laurent, environ une dizaine de personnes ont annulé leur participation aux activités pour se mettre en quarantaine.

Selon elle, ces annulations n'ont qu'un faible impact sur le déroulement du festival.

Les festivaliers écoutent les contes des artistes invités au Rendez-vous des Grandes Gueules 2020.

Le public participe au Rendez-vous des Grandes Gueules 2020, malgré la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Médéri Sauro

Les événements intérieurs se déroulent souvent à pleine capacité et on a une excellente participation aux activités extérieures, ça se passe quand même bien, précise-t-elle.

Gabrielle Ayotte Garneau ajoute que les festivaliers respectent bien les mesures sanitaires et la distanciation physique liées à la pandémie.

Des conteurs aux différentes parlures

Des conteurs aux parlures des quatre coins de la francophonie se rassemblent pour participer à l'événement.

Par exemple, le cueilleur d'histoires et d'algues, le Chiac Stéphane Maddix Albert, la conteuse québécoise Arleen Thibault, ainsi que la poète et conteuse Carine Kasparian font partie de la programmation.

On y retrouve aussi des artistes bas-laurentiens, comme la slameuse Elise Argouarc’h ainsi que la conteuse, auteure et interprète Renée Robitaille.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !