•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelques allègements à l’isolement des travailleurs en rotation en Nouvelle-Écosse

Un travailleur de l'industrie pétrolière grimpe dans une échelle.

Les travailleurs en rotation sont ceux qui font la navette entre leur lieu de résidence et leur lieu de travail dans une autre province.

Photo : Getty Images / Hoptocopter

Radio-Canada

La Nouvelle-Écosse assouplit légèrement les règles sur l’isolement de ses résidents qui travaillent régulièrement hors de la province. Malgré tout, de nombreuses activités demeurent interdites à ces personnes décrites comme des travailleurs « en rotation ».

Les travailleurs en rotation sont définis par le gouvernement provincial comme des résidents de la Nouvelle-Écosse qui ont un horaire de travail fixe qui les amène à travailler dans une autre province canadienne.

L’appellation anglaise fly-in, fly-out désigne souvent ces personnes qui font la navette entre leur lieu de résidence et leur lieu de travail dans une autre province.

Les habitants des provinces de l’Atlantique qui sont des travailleurs de l’industrie pétrolière en Alberta font partie de cette catégorie, souligne le gouvernement.

Soumis à des règles strictes et isolés de la population lorsqu’ils séjournent en Nouvelle-Écosse entre deux voyages hors de la province pour travailler, ces travailleurs en rotation ont maintenant la permission de pratiquer les activités suivantes seuls ou avec les membres de leur foyer :

_ Visiter une plage, un parc ou un lieu public extérieur;

_ Effectuer la récupération des achats, par exemple les commandes d’épicerie, sans sortir de leur voiture;

_ Utiliser le service à l’auto;

_ Pratiquer des activités physiques extérieures hors de leur propriété;

_ Prendre et déposer des membres de leur foyer à l’école, au travail ou ailleurs, sans sortir de leur voiture;

_ Se promener en voiture.

Le gouvernement rappelle à ces personnes de porter un masque et de respecter une distance de deux mètres s’ils rencontrent des personnes qui ne font pas partie de leur foyer.

À compter du 14 septembre, les travailleurs en rotation pourront également se rendre à des rendez-vous médicaux non urgents. Il peut s’agir de rendez-vous avec des médecins, dentistes, optométristes ou tout autre professionnel de la santé dont la profession est réglementée.

En revanche, il y a beaucoup de choses que les travailleurs en rotation ne peuvent toujours pas faire lorsqu’ils sont en Nouvelle-Écosse entre deux séjours hors de la province.

Le gouvernement provincial leur défend toujours d’entrer dans les lieux publics, de participer à des rassemblements extérieurs ou intérieurs, de fréquenter des gens qui ne font pas partie de leur ménage, de recevoir de la visite à la maison, ou de faire du bénévolat ou des tâches rémunérées qui impliquent des contacts avec des gens hors de leur foyer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !