•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Air Canada perd le chat d’une Calgarienne

Le chat et le chien côte-à-côte

Mia, le chat, voyageait dans la même cage que Riley, le chien.

Photo : Courtoisie d'Amy Marsh

Radio-Canada

La Calgarienne Amy Marsh doute des efforts du transporteur aérien pour retrouver son chat, qui s’est enfui lorsqu’il était sous la garde d’Air Canada. 

Le 1er septembre, la jeune femme attendait son vol à l’aéroport de Sydney, en Nouvelle-Écosse, lorsqu’une employée de la compagnie aérienne l’a approchée pour lui signaler que l’animal s’était échappé lors de son embarquement dans l’avion.

C’était la première fois qu’Amy Marsh mettait son chat Mia et son chien, un yorkshire terrier, en soute.

La Calgarienne a revêtu une veste réfléchissante pour se rendre à l’extérieur et a tenté de retrouver l’animal, mais sans succès. 

Elle a décidé de retarder son vol de deux jours dans l’espoir de voir le chat réapparaître. Des cages ont été dispersées un peu partout ainsi que des vêtements portant son odeur. 

Finalement, Amy Marsh, qui est enceinte, a dû rentrer à Calgary avant qu’elle ne puisse plus être autorisée à voler. 

La jeune femme est plus que déçue du travail d’Air Canada. Elle dit avoir découvert que la cage qui transportait ses deux animaux a été abîmée. Une photo montre un verrou cassé.

un verrou cassé sur une cage pour animaux

Le verrou de la cage a été cassé, selon Amy Marsh.

Photo : Courtoisie d'Amy Marsh

Elle affirme que le transporteur aérien avait promis d’installer des pièges pour attraper les animaux vivants, mais qu'il ne l’a pas fait parce que le chat aurait été aperçu à l’extérieur de la propriété de l’aéroport. 

Air Canada lui a remboursé les frais de transport de ses animaux, mais pas son billet d’avion ni celui de sa fille. Ce n’est pas une question d’argent. Évidemment, je préférerais retrouver mon chat, mais ce qu’ils font n’est pas juste, explique Mme Marsh. 

Dans une déclaration écrite envoyée à CBC, le transporteur aérien parle d’une situation malheureuse. Notre équipe à l’aéroport de Sydney a fait tout son possible pour trouver le chat de la cliente. Une recherche étendue a été effectuée ces deux derniers jours. Nous restons en alerte, peut-on lire dans la déclaration. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !