•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancienne mairesse d’Ottawa, Jackie Holzman, honorée avec une passerelle en son nom

La  passerelle Jackie Holzman a été construite au coût de 13,5 M$.

La nouvelle passerelle Jackie Holzman a été inaugurée le 10 septembre à Ottawa, en l'honneur de l'ancienne mairesse de la Ville.

Photo : Ville d'Ottawa

Radio-Canada

Les piétons et cyclistes pourront maintenant enjamber l’autoroute 417 entre les avenues Harmer Sud et Harmer Nord, à Ottawa, en empruntant la nouvelle passerelle Jackie Holzman, nommée en l’honneur de l’ancienne mairesse de la Ville.

Le ponceau, qui fait l’objet de travaux depuis 2018, a été inauguré jeudi. La nouvelle passerelle, anciennement connue sous le nom de passerelle de l’avenue Harmer, a été revampée au coût de 13,5 millions de dollars. Elle est recouverte d’un toit fermé et faite de panneaux de verre.

Le corridor fera partie du réseau de transport actif et reliera la collectivité de Wellington Ouest et l’Hôpital Civic d’Ottawa.

Il est tout à fait approprié que cette infrastructure soit nommée en l’honneur de Jackie Holzman qui, lors de son passage à l’Hôtel de Ville, a travaillé d’arrache‑pied pour combler les différences entre les communautés et unifier les résidents sur des questions importantes, a déclaré le maire d’Ottawa, Jim Watson.

Qui est Jackie Holzman?

D’abord conseillère municipale à Ottawa de 1982 à 1991, Mme Holzman a été la première femme juive et la troisième femme à occuper le poste de maire à Ottawa de 1991‑1997.

Ce qu’on a le plus retenu [du legs de Mme Holzman], c’est son engagement pour qu'Ottawa soit reconnue comme capitale internationale, a relaté Michel Prévost, historien et ancien archiviste en chef de l’Université d’Ottawa, sur les ondes de Sur le vif.

Âgée de 85 ans, Mme Holzman a toujours été très engagée au sein de sa communauté. En plus de ses implications sur la scène municipale, elle a été présidente du Centre des congrès d’Ottawa, présidente de l’Institut de recherche de l'Hôpital d’Ottawa, a joint le conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale (CCN) et a siégé comme membre du Bureau des gouverneurs du Collège Algonquin, notamment.

Survivante d'un cancer du sein, Jackie Holzman s’est également impliquée pour faire avancer la recherche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !