•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 15e microbrasserie régionale voit le jour à La Baie

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des fûts de bière avec les logos de leurs marques

La Brasserie Port-Alfred est la 15e microbrasserie à voir le jour au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

Radio-Canada

La Brasserie Port-Alfred devient officiellement la première microbrasserie de l’arrondissement de La Baie et la 15e du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Marc-Antoine Blackburn et Yohann Paradis, deux amis d'enfance, viennent d'obtenir leur permis de brasseurs. Ils en sont aux derniers préparatifs avant de se lancer officiellement dans l’arène.

On brassait ensemble depuis plusieurs années et on riait avec ça, Brasserie Port-Alfred. On était à Port-Alfred et on trouvait que ça faisait un beau nom et au fil du temps les blagues devenaient de plus en plus sérieuses. On s'est mis à se chercher une place, à faire des plans. Et on a décidé de se lancer raconte Marc-Antoine Blackburn.

Selon le copropriétaire, l’entrée en scène de ce nouveau joueur vient combler un vide dans la route des bières au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Marc-Antoine Blackburn et Yohann Paradis devant des réservoirs de bière

Marc-Antoine Blackburn et Yohann Paradis, des amis d'enfance, produisaient de la bière de façon artisanale depuis six ans avant d'ouvrir leur microbrasserie.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

Yohann Paradis, qui a conçu des fermenteurs pour d'autres microbrasseries québécoises, a fabriqué tout l'équipement de la salle de brassage.

J'ai utilisé des barils d'une compagnie à La Pocatière qui fabrique des barils pour le sirop d'érable, met-il en contexte.

Le duo d’amateurs de bière a très hâte de faire découvrir sa vingtaine de recettes aux consommateurs. La capacité maximale de production de la Brasserie Port-Alfred sera de 800 litres par mois.

Des New England IPA, des blanches aux fruits, de belles petites blondes, des schwarzbier, des cascadian, tout ce qui est bien houblonné. La plupart de nos bières vont surtout être éphémères, explique Yohann Paradis. Il ajoute que la nouvelle entreprise ne vise pas la distribution de ses produits à grande échelle.

Apprendre des maîtres

Depuis le depuis le début de l'année, la microbrasserie Le lion Bleu d'Alma agit comme mentor auprès des nouveaux venus et produit la Blonde de soif de la Brasserie Port-Alfred. Cette bière en fût connaît déjà du succès.

Ça se peut que cette bière-là, on continue de la faire en collaboration avec le Lion pour être capable de répondre à la demande.

Marc-Antoine Blackburn, copropriétaire, Brasserie Port-Alfred

Les amateurs pourront déguster les premières bières produites dans les installations baieriveraines dans trois semaines. Elles seront disponibles aux bars Le Paradox de La Baie et à la Taverne Racine de Chicoutimi, tous deux propriétés de Marc-Antoine Blackburn.

La porte d'un bar

Il existait 14 microbrasseries dans la région, mais aucune à La Baie.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

Ce qui m'a décidé à me lancer dans ce projet-là, c'est d'avoir déjà une infrastructure en place pour la bière qu'on produit , dit-il.

Les acolytes aimeraient aussi que leurs produits soient accessibles chez certains marchands de La Baie à partir de l’an prochain.

D'après le reportage de Priscilla Plamondon Lalancette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !