•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cas de COVID-19 à la garderie Félix le chat de Saskatoon

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Un plan serré de l'entrée du Centre éducatif Félix le chat à Saskatoon en été.

La garderie Félix le chat à Saskatoon.

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Radio-Canada

La direction de la garderie Félix le chat, à Saskatoon, confirme qu’un cas de COVID-19 a été détecté à la garderie fransaskoise.

Le service de garde est hébergé dans le Pavillon Monique-Rousseau de l'École canadienne-française.

Dans un courriel dont Radio-Canada a obtenu copie, la directrice du centre éducatif Félix le chat, Béatrice Mbazumutima, explique que les parents des enfants ainsi que l'éducatrice du groupe concerné ont été informés mercredi soir.

Un seul groupe d’enfants est affecté, et il n’y a pas eu de contacts avec les autres groupes, affirme Mme Mbazumutima.

Le courriel dit également qu'un individu a été déclaré positif [à la COVID-19], sans préciser s’il s’agit d’un enfant, d’un parent ou d’un membre du personnel.

L'information a été reçue également par la présidente du conseil d’école de l’École canadienne-française de Saskatoon, Camille Lapierre.

Nous travaillons avec la santé publique, affirme Mme Lapierre. Elle a donné ces directives et est en communication avec les personnes concernées.

D'ailleurs, selon le courriel de la directrice, l’Autorité de la santé de la Saskatchewan demande aux enfants et à l’éducatrice responsable du groupe de rester isolés pendant deux semaines à compter du vendredi 4 septembre. Ils pourront revenir au centre le 21 septembre.

De son côté, le Conseil des écoles fransaskoises assure qu’il est en communication avec les parents touchés par le cas COVID-19 à la garderie. Le CEF ajoute qu'il leur offre du soutien, sans en préciser la nature.

Un courriel sur le tard

En revanche, les parents d'enfants inscrits dans les autres groupes de la garderie n'ont été prévenus que jeudi en début d'après-midi.

Un processus qui ne satisfait pas Robert Englebert, dont l'enfant fréquente la garderie.

Ce qu'on a besoin de faire, c’est d’informer les parents tout de suite, soutient le père de famille. On peut ainsi prendre la décision de garder nos enfants à la maison.

Loin de blâmer la direction de l’établissement, Robert Englebert estime que les imprécisions du gouvernement quant aux procédures sont en cause. Le gouvernement n'a pas donné d'instruction directe à la garderie sur comment informer les parents.

Sur les recommandations de l'Autorité de la santé, la direction du centre conseille à celles et ceux qui étaient présents dans la garderie le mardi 8 et le mercredi 9 septembre de surveiller l'apparition de symptômes jusqu'au 23 septembre.

Avec les informations d'Omayra Issa et de Thomas Gagné

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !