•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des organismes unissent leur voix pour la prévention du suicide

Un jeune garçon assis seul, de dos, sur un banc en bois, dans une rue.

Le thème de cette année est « travailler ensemble pour prévenir le suicide ».

Photo : Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le Réseau de sensibilisation en matière de suicide (RSMS), un groupe de membres et d’organismes communautaires de la région du Grand Sudbury et de Manitoulin, offre 200 licences pour une formation en ligne sur la prévention du suicide.

Appelée LivingWorks Start, celle-ci propose aux personnes âgées de 13 ans et plus une façon percutante de protéger quelqu’un contre le suicide en quatre étapes . Les personnes intéressées peuvent poser leur candidature en ligne (Nouvelle fenêtre).

La pandémie a engendré de nouveaux défis pour presque tout le monde, car les gens sont plus stressés et anxieux. Les compétences en matière de prévention du suicide sont plus nécessaires que jamais, avance Micheline Lavallée, coprésidente du Réseau de sensibilisation en matière de suicide.

L’annonce s’inscrit dans le contexte de la Journée mondiale de la prévention du suicide. Elle a lieu chaque année le 10 septembre.

Le thème de cette année, travailler ensemble pour prévenir le suicide, souligne l’importance de se continuer de se rassembler malgré la pandémie pour reconnaître l’impact du suicide et de s’efforcer de le prévenir, selon Sue Tassé, directrice des services cliniques de l'Association canadienne pour la santé mentale – Sudbury/Manitoulin.

Elle soutient que la stigmatisation est le plus grand obstacle à la prévention du suicide. Des petits gestes de prévention peuvent faire une grande différence, selon elle.

Façons de prévenir le suicide, selon le RSMS

  • Partager des histoires de résilience
  • Inclure des renseignements sur la promotion de la vie lorsque vous parlez de la prévention du suicide
  • Parler de toutes les ressources disponibles
  • Rappeler aux gens que la guérison exige du temps et des soins

Quelques ressources disponibles

  • Ligne téléphonique de crise du Centre de santé mentale d’Horizon santé Nord : 705 675 4760
  • Jeunesse, j’écoute : 1 800 668 6868 (téléphone), 686868 (texto)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !