•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les tournesols enjolivent les champs de la Ferme Gaston Bouchard et Fils

Des tournesols dans un champ

Les tournesols sont visibles à perte de vue dans ce champ de la ferme Gaston Bouchard et fils.

Photo : Radio-Canada / Johanie Bilodeau

Radio-Canada

Les tournesols de la ferme Gaston Bouchard et Fils de Saint-Ambroise, spécialisée dans la culture de pommes de terre, volent la vedette depuis quelques semaines. Les fleurs jaunes, splendides et visibles à perte de vue, enjolivent le paysage, alors que fane lentement l’été.

La ferme utilise les tournesols sur une quinzaine d’acres comme engrais.

On va attendre la floraison et on va le faucher près du sol. On va l'enfouir dans notre sol et quand le sol va se décomposer, ça va créer de l'azote, du phosphore et du potassium. En hiver, ça va se décomposer et c'est là que ça va enrichir notre sol et la structure, explique Ophélie Bouchard, de la ferme Gaston Bouchard et Fils.

Des tournesols dans un champ

L’expérience d'autocueillette s’est avérée un succès et il se pourrait très bien que la ferme récidive l’an prochain.

Photo : Radio-Canada / Johanie Bilodeau

Ophélie explique que la découverte de graines de tournesol sur les terres a été une surprise pour elle et son père. La surprise a été d’autant plus grande que le duo a remarqué à quoi ressemblaient les champs une fois les fleurs épanouies.

On ne savait pas que ce serait aussi beau que ça.

Une citation de :Ophélie Bouchard, Ferme Gaston Bouchard et Fils

La direction a décidé d’organiser une journée d’autocueillette la fin de semaine dernière pour une première fois.

L’expérience s’est avérée un succès et il se pourrait très bien qu'elle revienne l'an prochain. Le tournesol et la pomme de terre représentent deux univers. Difficile d’inviter le public à cueillir le tubercule. La fleur, par contre…

D'après le reportage de Johanie Bilodeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !