•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les finances de Winnipeg ont moins souffert de la pandémie que prévu

L'hôtel de Ville de Winnipeg, fleuri.

La Ville de Winnipeg a notamment effectué des mises à pied pour atténuer les contrecoups financiers de la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Jaison Empson

Radio-Canada

Les conséquences économiques de la COVID-19 sont moins graves que prévu pour les finances de la Ville de Winnipeg, selon un rapport publié mercredi.

Par contre, les revenus provenant du transport en commun et des agences d'exploitation spéciales de la Ville, dont le Service aux animaux, les terrains de golf et la Winnipeg Parking Authority, ont souffert d'une plus grande réduction que prévu.

Le plus récent rapport du comité des finances de la Ville prévoit un déficit de 700 000 $ au lieu de 25,8 millions de dollars, comme il était envisagé dans un précédent rapport.

Le déficit budgétaire total de tous les départements de la Ville devrait être de 29,9 millions de dollars plutôt que de 53,8 millions de dollars.

Winnipeg Transit a connu la plus forte baisse de revenus, avec un manque à gagner de 29,1 millions de dollars en raison d'une forte baisse de l'achalandage.

La Ville compensera le déficit de Winnipeg Transit grâce à un transfert du fonds de stabilisation financière.

Les agences d’exploitation spéciales ont vu leurs revenus diminuer de 9,4 millions de dollars.

Le rapport indique que le bilan relativement positif est attribuable aux mesures de la Ville visant à atténuer les contrecoups financiers de la pandémie. Le rapport qualifie ces efforts de leviers.

Si les leviers activés n'avaient pas été utilisés, le déficit total des revenus par rapport aux dépenses de la Ville [...] devrait s'élever à 67,5 millions de dollars, indique le document.

Ces leviers comprennent notamment la réduction des dépenses discrétionnaires, des mises à pied temporaires de personnel sans permanence du côté des services communautaires, un gel des achats de véhicules et un gel des embauches en 2020.

La Ville a également imposé un gel salarial pour le personnel non syndiqué et effectué des mises à pied à Winnipeg Transit.

Les économies de la Ville sont estimées à 37,6 millions de dollars.

Avec des informations de Sean Kavanagh

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !