•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fortnite : au tour d’Apple de poursuivre Epic Games

L'icône du jeu « Fortnite » sur l'écran d'un iPhone.

Apple a retiré le jeu « Fortnite » de l’App Store en août.

Photo : afp via getty images / LIONEL BONAVENTURE

Radio-Canada

Poursuivi par Epic Games pour des pratiques commerciales jugées non concurrentielles, Apple contre-attaque et réclame des dommages et intérêts à l’éditeur du très populaire jeu Fortnite pour avoir enfreint son contrat avec l’App Store.

Le non-respect flagrant par Epic Games de ses obligations contractuelles et d’autres inconduites ont causé un tort significatif à Apple, argumente le géant technologique dans une plainte déposée mardi, lançant un nouvel épisode dans la bataille juridique qui oppose les deux groupes.

La poursuite d’Epic n’est rien de plus qu’une mésentente simple au sujet de l’argent, affirme Apple. Même si Epic se présente comme un Robin des Bois corporatif moderne, en réalité c’est une entreprise multimilliardaire qui ne veut simplement rien payer pour l’immense valeur qu’elle retire de l’App Store.

Le bras de fer entre Epic et Apple a débuté le 13 août dernier quand l’éditeur de jeux a inclus dans une mise à jour de Fortnite un système de paiement qui contournait l’App Store. Apple prend généralement une commission de 30 % sur toutes les transactions qui se font sur sa boutique d’applications.

Apple a alors retiré Fortnite de l’App Store, ce qui a entraîné une poursuite d’Epic Games pour que le jeu y soit réinstallé. Epic veut briser l’emprise monopolistique d’Apple sur la distribution des applications et les paiements sous iOS et tente de prouver que le groupe enfreint les lois de la concurrence.

En attendant un jugement de la cour californienne qui se penchera sur la question, Fortnite demeure exclu de l’App Store, une situation qu’Epic Games a tenté de faire renverser en déposant une nouvelle plainte au tribunal la semaine dernière.

Les adeptes du jeu vidéo Fortnite utilisant des appareils Apple n’ont donc plus accès aux mises à jour (y compris la nouvelle saison sortie à la fin d’août) jusqu’à nouvel ordre.

Avec les informations de The Verge, et CNBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !