•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec consacre 22 millions de dollars de plus au patrimoine immobilier

La maison est ceinturée d'une clôture de métal.

La maison qui a appartenu au patriote Boileau à Chambly et qui a été démolie en 2018 aurait pu être sauvée avec un tel investissement, assure la ministre Nathalie Roy.

Photo : Radio-Canada / René Saint-Louis

Anaïs Brasier

Le gouvernement du Québec injecte 21,6 millions de dollars supplémentaires dans le Programme de soutien au milieu municipal en patrimoine immobilier, portant à 51,6 millions de dollars l'enveloppe totale. Il vise la sauvegarde des maisons et des immeubles patrimoniaux du Québec.

Le programme a d’abord été lancé en décembre 2019 avec un budget de 30 millions de dollars. Les demandes ont toutefois dépassé les attentes du gouvernement : 96 demandes ont été déposées par 28 MRC et 26 villes dans 14 régions administratives du Québec.

La réponse a été tellement impressionnante en janvier dernier, il y a eu tellement de demandes que je suis allée voir le premier ministre et je lui ai dit que j’avais besoin de plus d’argent dans mon budget, a lancé Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, lors d'une conférence de presse à McMasterville mercredi matin.

Le programme vise autant les bâtiments municipaux que les résidences privées.

La bonification du programme permettra d’embaucher 28 agents en développement en patrimoine immobilier. Ce seront, explique la ministre, des professionnels spécialisés en patrimoine pour guider les municipalités et les citoyens dans leurs projets.

Des villes et MRC du Québec se sont plaintes d’un manque de personnel qualifié en la matière, a ajouté Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, également présente à la conférence de presse.

Les villes de Montréal et de Québec ne font pas partie de programme puisqu'elles bénéficient déjà d'ententes à part avec le gouvernement du Québec, a précisé la ministre Nathalie Roy.

Nathalie Roy devant les micros

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, en point de presse à McMasterville le 9 septembre.

Photo : Radio-Canada

Sauver des bâtiments patrimoniaux de la démolition

Dans son rapport publié en juin dernier, la vérificatrice générale du Québec, Guylaine Leclerc, avait dénoncé l’absence de processus de veille et de ressources spécifiques pour la sauvegarde du patrimoine.

Ce manque de structure organisationnelle entraînait un piètre entretien des bâtiments patrimoniaux, puis la démolition par abandon de plusieurs d'entre eux, pouvait-on lire dans le rapport.

Le gouvernement espère que son programme réglera ce problème, a expliqué Nathalie Roy : on ne souhaite plus entendre des villes nous dire qu’elles n’ont pas d’argent pour rénover le patrimoine.

Elle a donné en exemple la maison Boileau à Chambly. Celle-ci, construite en 1819 et ayant appartenu à un patriote, a été démolie en 2018, causant la consternation au sein de citoyens et d’élus municipaux.

Ces sommes-là auraient permis de sauver la maison Boileau si le programme avait existé à l’époque, a lancé la ministre Roy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !