•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau Camp Mercier verra le jour au printemps

Une maquette du pavillon d'accueil du Camp Mercier, en hiver, avec des gens qui marchent vers l'entrée

Une maquette du pavillon d'accueil du Camp Mercier

Photo : Sépaq/Anne Carrier - architecture

Radio-Canada

Les plans du Camp Mercier, la porte d’entrée de la réserve faunique des Laurentides, ont été dévoilés mardi. Le nouveau pavillon et ses attraits, un chantier de 10,4 millions de dollars, seront accessibles un peu plus tard que prévu, soit au printemps 2021.

Le projet de réfection du Camp Mercier, par la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), servira aussi aux adeptes de plein air du parc national de la Jacques-Cartier.

La reconstruction du bâtiment d’accueil était d’abord évaluée à 7,6 millions de dollars et le nouveau bâtiment devait être dévoilé en 2020.

Vue sur l’accueil du camp Mercier

Le Camp Mercier en 2018

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Mardi, la Sépaq confirme que l’endroit permettra à la clientèle de profiter d’un nouveau bâtiment spacieux, pratique et accueillant, notamment en hiver pour s’adonner au ski de fond.

Je suis particulièrement fier que l’utilisation de bois du Québec et de la biomasse forestière ait été mise au cœur de ce beau projet. De plus, cette reconstruction écoresponsable prend des allures de fête puisque l’on célèbre cette année même le 50e anniversaire du Camp Mercier, se réjouit le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, dans un communiqué.

Le nouveau Camp Mercier offrira une aire de restauration, un dépanneur et une salle multifonctionnelle. Les skieurs pourront aussi utiliser les services de location d’équipement ainsi que de l’installation d’une salle de fartage.

Durant l'été, ce camp permet de vivre des séjours de pêche et offre diverses activités comme le vélo, le canot et la randonnée.

La chasse y est fort populaire à l’automne. Puis, l’hiver venu, le Camp Mercier regroupe 70 km de pistes de ski de fond, 33 km de sentiers de raquette, ainsi que 2 patinoires et 2 glissades.

Des chalets y sont loués à l’année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !