•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier procès devant jury à Québec en temps de pandémie

Les sièges bruns sont séparés par des plexiglas.

La nouvelle configuration des sièges des jurés au palais de justice de Québec

Photo : Radio-Canada

Le palais de justice de Québec a invité 200 personnes à se présenter aujourd'hui pour la première sélection d'un jury depuis le début de la pandémie.

L'accusé, Hamza Mbareche, qui doit répondre à une accusation d'agression sexuelle, a choisi d'être jugé par ses pairs.

Pour trouver les 12 citoyens qui entendront la cause, la Cour supérieure a mis en place de nouvelles mesures, adaptées à la situation actuelle.

D'abord, les candidats ne sont plus convoqués à la même heure, le matin. Il sont arrivés par petits groupes, tout au long de la matinée, jusqu'à la sélection des 12 jurés.

De toute façon, le nombre de places limitées dans les ascenseurs ne permet pas de faire monter plusieurs candidats à la fois au quatrième étage, où se trouve la plus grande salle d'audience du palais de justice de Québec.

Finalement, ce sont sept hommes et cinq femmes qui formeront le jury de ce procès.

Patience

En raison de la COVID-19, la sélection des jurés pourraient, en général, prendre un peu plus de temps, convient la juge en chef associée de la Cour supérieure, Catherine La Rosa. Il faudra donc faire preuve d'un peu plus de patience, prévient-elle.

Catherine La Rosa.

Catherine La Rosa, juge en chef associée à la Cour supérieure du Québec

Photo : Radio-Canada

La juge La Rosa assure que toutes les mesures sont mises en place pour préserver la sécurité des gens et la santé des personnes qui vont avoir affaire avec le système de justice.

En plus du gel désinfectant pour les mains et du port du masque déjà imposé au palais de justice, de nouveaux aménagements ont aussi été réalisés.

Nouvelle configuration

Habituellement répartis sur deux rangées, les jurés le seront maintenant sur trois, pour respecter la distanciation physique, en plus d'être séparés par des plexiglas.

Les candidats sélectionnés n'auront plus droit à un des avantages non négligeables qui venait avec la fonction, à Québec, soit de visiter quelques bons restaurants du Vieux-Québec.

Pour éviter les risques liés au transport par autobus, les jurés vont maintenant prendre la pause du repas au palais de justice.

Le palais de justice de Québec vu de l'extérieur, le jour, l'été.

Les jurés devront rester de longues heures au palais de justice.

Photo : Radio-Canada / Marc Andre Turgeon

C'est le juge Richard Grenier qui présidera ce premier procès avec les nouvelles règles sanitaires.

La salle d'audience, qui a une capacité de plus de 200 personnes, est maintenant limitée à 45.

Les audiences devraient durer deux semaines.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.