•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le personnel de Netflix en télétravail jusqu’à la sortie d’un vaccin

Un édifice avec le logo de Netflix.

Netflix a une vingtaine de bureaux partout dans le monde.

Photo : Radio-Canada / Vedran Lesic

Radio-Canada

Même s’il ne voit « aucun côté positif » au télétravail, le grand patron de Netflix, Reed Hastings, a dit au Wall Street Journal que les quelque 8600 membres de son personnel continueront de travailler de la maison jusqu’à ce que la majorité de ce nombre soit vaccinée contre la COVID-19.

Ne pas pouvoir se réunir en personne, en particulier à l'échelle internationale, est un pur négatif, a dit Reed Hastings au quotidien américain, se disant super impressionné par les sacrifices nécessaires pour travailler à distance. 

Il estime qu’un retour au bureau pourrait se faire environ six mois après la commercialisation d’un vaccin et anticipe que la semaine de travail sera de quatre jours sur place et d’un jour à la maison.

Reed Hastings a tenu ces propos alors qu’il est en tournée médiatique pour promouvoir son nouveau livre, No Rules Rules: Netflix and the Culture of Reinvention, qui explique la culture compétitive et impitoyable de son entreprise, qu’il dirige comme une équipe sportive.

S’il se montre moins positif quant au télétravail que d’autres PDG de la Silicon Valley, sa politique est aussi flexible que celle de ses pairs en ce temps de pandémie : Google et Facebook comptent poursuivre le télétravail au moins jusqu’en juillet 2021, tandis que Microsoft et Amazon prévoient un retour à la normale en janvier. Tous ces plans sont voués à changer en fonction de la situation épidémiologique.

Les deux principaux réseaux sociaux, Facebook et Twitter, permettront à une partie de leur personnel de travailler depuis la maison de façon permanente, même lorsque les mesures de confinement pour endiguer le coronavirus seront entièrement levées. Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, prévoit que la moitié de son personnel travaillera à distance d’ici 2030.

Avec les informations de The Wall Street Journal, et Variety

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !