•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec veut réduire les coûts des baux de villégiatures

Les chalets sont devant une étendue d'eau.

Le gouvernement du Québec veut notamment réduire les écarts de prix entre voisins.

Photo : getty images/istockphoto / Donyanedomam

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec annonce une série de mesures pour alléger la facture des propriétaires de chalets construits sur les terres publiques et pour faciliter le travail des municipalités régionales de comté (MRC) qui gèrent ces dossiers.

Après avoir limité les hausses de prix des baux de villégiature au taux de l'inflation, le gouvernement Legault souhaite aussi réduire les écarts de prix entre voisins.

Selon le secteur dans lequel la résidence secondaire se trouvait, un propriétaire pouvait payer trois fois plus cher son bail que son voisin situé à quelques kilomètres.

On appelle ça des effets de bordures parce que c'était des évaluations par pôle. On va venir limiter cela. Pas à zéro dollars, mais à un maximum de 500 dollars de différence.

Une citation de :Jonatan Julien, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles

Selon le président provincial du Regroupement des locataires des terres publiques, Michel Dorval, cette mesure permettra une baisse des tarifs de location pour 80 % des 32 000 villégiateurs.

Avec d'autres mesures déjà annoncées, le gouvernement caquiste se prive de 2 600 000 dollars.

Des allègements aussi pour les MRC

Québec s'engage également à payer les frais de gestion des baux de villégiature jusqu'ici assumés par les MRC.

À titre d’exemple, les frais de gestion pour ces baux dans la MRC de Maria-Chapdelaine s’élèvent à 55 000 dollars.

On veut offrir un meilleur service aux villégiateurs, faire de l'inspection pour les occupants sans droit. On a beaucoup de responsabilités que je ne dirais pas qu'on négligeait, mais sur lesquelles on pourra mettre l'emphase davantage , explique le préfet de la MRC de Maria Chapdelaine, Luc Simard.

Nouvelles sources de revenus

Si les détenteurs de baux de villégiateurs ont une facture réduite, Québec souhaite tout de même augmenter ses revenus. C’est pourquoi une tournée de consultation pour mettre en valeur les terres publiques sera lancée.

Dans la région, cette tournée sera présidée par le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, dès le 21 septembre.

L'objectif des consultations est de rendre les terres publiques plus accessibles à d'autres villégiateurs et à des entreprises commerciales ou industrielles pour maximiser les retombées économiques ou développer des projets récréotouristiques.

D'après un reportage de Gilles Munger.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !