•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Zachary Richard : chanteur et batailleur pour le français en Louisiane

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Le son des français d’Amérique, 12 novembre 1981 (enregistré en 1976)

Radio-Canada

Le chanteur cadien Zachary Richard s’implique depuis de nombreuses années dans le combat pour les francophones de la Louisiane. Adopté par les Québécois dès les années 1970, l’auteur-compositeur-interprète, qui célèbre ses 70 ans, s’est de tout temps inspiré de son pays natal pour créer et pour militer, comme en témoignent nos archives.

En Louisiane, la musique et la danse sont toujours mariées ensemble. La défense de la langue et de la culture, ça ne s’est pas fait par des intellectuels ou des politiciens, ça s’est fait par des musiciens, dans des salles de danse, en communauté.

Zachary Richard

Dans cet extrait du documentaire Le son des Français d’Amérique, enregistré en 1976, mais diffusé le 12 novembre 1981, Zachary Richard parle de son appartenance à la Louisiane et de son affection pour le peuple acadien.

Sur sa terre située dans la paroisse de Saint-Landry à Lafayette, l'artiste dit se sentir chez lui. Le territoire est habité par sa famille depuis plus de 200 ans.

C’est enfant, en participant à la chorale paroissiale, que Zachary Richard découvre qu’il possède un talent pour le chant, mais surtout qu’il aime chanter.  

Il explique comment la musique et les chants acadiens sont marqués par l’héritage traumatisant de la déportation.

Un peuple qui était écrasé, qui a refusé la tyrannie anglaise... un peuple qui a été éparpillé tout partout dans le monde. […] Il y a quelque chose de tragique aux sons de cette musique.

Zachary Richard, 1976

Alors que ses parents espèrent pour lui une carrière de professionnel en droit ou en santé, il découvre la musique et la poésie à l’université vers 1968. À cette époque, il se dit très américanisé. Il est au courant qu’il existe une tradition de la musique acadienne, mais ne la connaît pas encore.

Ses premiers succès en carrière, ce n’est pas en Louisiane, mais au Québec et en France qu’il les vivra. Les chansons L’arbre est dans ses feuilles et Travailler c’est trop dur y connaîtront une grande popularité.

Quand en 1974 Zachary Richard se rend pour la première fois au Québec, il découvre que tout un peuple vit en français en Amérique du Nord. Ce contact avec les Québécois sera révélateur pour lui.

Non seulement ils vivaient, mais ils revendiquaient leur droit de vivre en français. Cette revendication des droits linguistiques sera une inspiration pour moi.

Zachary Richard

Le 13 décembre 1980 à Téléjeans, Jacques Lemieux s'entretient avec Zachary Richard à la Place des Nations où le groupe de Zachary Richard, Lafidji Fatra, pratique et complète ses tests de sons avant un spectacle.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Téléjeans, 13 décembre 1980

Il est question de sa carrière en Louisiane et des particularités de sa musique. Zachary Richard explique être influencé par la musique rythmée afro-américaine. 

Son album Allons Danser paru en 1979, qu’il présente ce soir-là à la Place des Nations, se déploie comme un catalogue des différents rythmes qu’on peut trouver à La Nouvelle-Orléans.

Zachary Richard y puise dans le reggae, la salsa, le funky, le gospel, le rock n'roll et le cadien.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Zone Libre, 27 août 1999

Le 27 août 1999, Zone libre présente un reportage du journaliste Achille Michaud et du réalisateur Luc Tremblay qui se rendent à Lafayette où résident Zachary Richard et sa famille.

Ils nous font découvrir le combat du chanteur et de ceux qui militent avec lui pour la préservation du français en Louisiane.

Zachary Richard est membre fondateur d’Action cadienne, un organisme voué à la défense de la langue française en Louisiane qu’il a fondé en 1996.

Il n’y a qu’à voir la beauté luxuriante des paysages louisianais avec ses marais riches de faunes et de flores pour comprendre l’autre combat de Zachary Richard, celui de la préservation de l’environnement.

Sur fond de magnifiques paysages de bayous, le chanteur explique ce que lui apporte la culture louisianaise.

Cette terre et cette culture me donnent beaucoup d’inspiration que je ne trouverais pas ailleurs. Lac Bijou c’est ici. Jean Batailleur, il vient d’ici. Je me définis par la Louisiane, c’est l’aspect fondamental de mon identité.

Zachary Richard
Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.