•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 200 personnes en isolement préventif après 5 cas de COVID-19 dans des écoles d’Ottawa

Une professeur enseigne en portant le masque.

C'était la rentrée pour les élèves du secondaire du Collège catholique Mer Bleue mardi matin.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Radio-Canada

Après qu’un cas de COVID-19 ait été confirmé dans cinq écoles du Conseil des écoles catholiques sur Centre-Est (CECCE), 190 élèves et près de 10 enseignants sont maintenant en isolement préventif.

Si près de 200 personnes doivent s’isoler, c’est parce que les places assignées dans les autobus scolaires ne sont pas respectées, selon la médecin-chef de Santé publique Ottawa (SPO).

Ce nombre d’élèves est élevé, pas à cause des cohortes des classes, mais à cause de la situation dans les autobus scolaires, a lancé Dre Vera Etches devant le Collège catholique Mer Bleue mardi matin à l’occasion de la rentrée scolaire pour les élèves du secondaire.

Dre Vera Etches en entrevue devant le Collège catholique Mer Bleue.

Dre Vera Etches était au Collège catholique Mer Bleue mardi matin à l’occasion de la rentrée scolaire pour les élèves du secondaire.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Nous avons pris des mesures préventives supplémentaires pour s’assurer que tout le monde dans l’autobus, quand ils étaient avec une personne déclarée positive, qu’ils soient tous à la maison en isolement, a expliqué Dre Etches.

Pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise, SPO veut être en mesure de confirmer qu’à chaque déplacement dans les autobus scolaires, les enfants restent assis à leur place désignée. On peut éviter d’envoyer autant d’enfants à la maison si les gens restent à leur place assignée, et qu’on a un processus pour s’assurer [qu’ils le font], a-t-elle dit.

Le directeur de l’éducation au CECCE, Réjean Sirois, estime qu’il faut répéter les nouvelles mesures en place aux transporteurs scolaire. On est dans une situation extraordinaire où les mesures extraordinaires doivent être respectées. On va rappeler ces consignes de base avec les gens du transport, a-t-il souligné.

Le directeur de l’éducation au CECCE, Réjean Sirois, devant le Collège catholique Mer Bleue.

Une rencontre est prévue mardi en début d’après-midi avec les transporteurs scolaires et les directions d’école, a indiqué M. Sirois.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Une rencontre est prévue mardi en début d’après-midi avec les transporteurs scolaires et les directions d’école.

Liste des écoles touchées par la COVID-19 en date du 7 septembre :

  • Collège catholique Franco-Ouest
  • Roger-Saint-Denis
  • Laurier-Carrière
  • Saint-François-D’Assise
  • Saint-Anne

Les élèves et professeurs identifiés comme ayant eu un contact étroit avec les personnes infectées ont été placés en isolement préventif pour 14 jours. Si les étudiants et les adultes en isolement font un dépistage pour la COVID-19 et que c’est négatif, ils peuvent rentrer dans les écoles plus tôt que les 14 jours, a expliqué la médecin-chef.

Nous sommes loin de fermer une école, car nous n’avons pas d’évidence qu’il y a transmission dans une école. On a juste des cas qui viennent de la communauté.

Dre Vera Etches, médecin-chef de SPO

Dre Vera Etches a indiqué que la source d’infection des cinq cas confirmés dans les écoles est communautaire. Ce n’est pas dans les écoles qu’il y a transmission du virus, a-t-elle précisé.

Avec les informations de Frédéric Pepin et CBC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !