•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'histoire derrière la fameuse bouteille de sauce sriracha

Des bouteilles de sauce sriracha sont alignées dans le présentoir d'une épicerie.

La sauce sriracha est maintenant offerte presque partout au Québec.

Photo : Getty Images / Robyn Neck

Alexis Boulianne

L’origine de la sauce piquante sriracha fait l’objet d’un vif débat. D’un côté, certaines personnes affirment que le populaire condiment qui réunit divinement les goûts acide, sucré et piquant, et que vous pouvez cuisiner à la maison, aurait été préparé par des travailleurs et travailleuses du Myanmar, dans la ville de Si Racha, en Thaïlande, avant d’être repris par un commerçant local. D’autres disent que c’est une femme de cette même ville qui a amené sa recette de sauce piquante à Bangkok avant qu’elle soit popularisée par des restaurants.

C’est presque universel : le mélange de ces trois goûts convient à à peu près toutes les cuisines et rehausse la majorité des plats, que ce soit les nouilles, les riz frits, les pizzas ou les sandwichs. Ce condiment est aussi utilisé comme ingrédient magique dans des recettes de sautés, de sauces ou même de beurres aromatisés par plusieurs chefs. Simplement, c’est un stéroïde de saveur, une bombe aromatique qui fait saliver et qui, malgré le piquant qui freine les ardeurs de quelques personnes, nous donne envie de manger toujours plus. On y devient accro.

Toutefois, au-delà de l'histoire de la célèbre sauce, qui ne sera peut-être jamais tirée au clair, se trouve une bouteille bien connue, celle de Huy Fong Foods, qu'on reconnaît par son fameux dessin de coq et son bouchon vert. C’est ce marketing qui gagne manifestement le cœur du public depuis plusieurs années, alors que les millions de bouteilles produites annuellement en Californie sont distribuées ailleurs dans le monde.

David Tran, le fondateur de Huy Fong Foods, a nommé son entreprise d’après le nom du Huey Fong, le bateau qui l’a amené, avec plusieurs milliers d’autres personnes réfugiées vietnamiennes, à Hong Kong. C’était le début de la vie d’expatrié de Tran, qui fondera plus tard sa compagnie de sauce piquante, livrant lui-même aux restaurants chinois de Los Angeles ce qui allait devenir l’un des condiments préférés aux États-Unis. Selon ce que rapportait la firme Insider, la sriracha est sur le point de dépasser le ketchup parmi les condiments favoris dans ce pays.

Peu importe que cette sauce occupe ou non la première place dans le cœur du peuple américain, la bouteille de sriracha arbore toujours fièrement son coq, en l’honneur de l’année du coq dans l’astrologie chinoise, soit l’année de naissance de David Tran.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !