•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une rentrée scolaire hors de l’ordinaire à l'Île-du-Prince-Édouard

Un autobus scolaire

Les autobus scolaires à l'Île-du-Prince-Édouard sont soigneusement nettoyés, entre autres mesures de prévention de la COVID-19 dans le système scolaire provincial.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Radio-Canada

Les élèves reprennent les classes à l'Île-du-Prince-Édouard et ils doivent s’habituer à des nouvelles mesures de prévention de la COVID-19.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Les chauffeurs d'autobus scolaires ne laissent rien au hasard. Les banquettes, les poignées, les vitres, tout est désinfecté.

Mardi matin, 41 enfants prennent place dans l’autobus de Nicole Couture en direction de l'École-sur-Mer, à Summerside, et il n’est pas question pour elle de courir le moindre risque avec la santé des enfants.

Je ne suis pas nerveuse. Les autobus ont été nettoyés à fond, souligne Nicole Couture, présidente du syndicat des chauffeurs d'autobus de l'Île-du-Prince-Édouard.

De nouvelles règles sanitaires sont en vigueur.

C’est la seule chose qui va changer. C'est les masques pour tout le monde et avant que les enfants entrent dans l'autobus, il faut qu'ils aient les mains nettoyées, explique Mme Couture.

Dans les autobus, les élèves sont répartis en trois cohortes. Ceux de la maternelle à la troisième année siègent à l'avant, ceux de la quatrième à la huitième année prennent place au milieu et les plus âgés à l'arrière.

L’objectif est de faciliter les déplacements des élèves qui montent ou descendent du véhicule et d'éviter les interactions entre eux.

C’est moi qui vais dire aux enfants. Je vais mettre mon masque, je vais [me retourner et] je vais dire : "Sortez s'il vous plaît, cohorte numéro un", indique Nicole Couture.

Le personnel enseignant est prêt à recevoir les élèves.

Lorsque l'on a les élèves dans l'école, cela fait tout une différence. On a vraiment hâte de voir nos élèves, affirme la directrice de l’École-sur-Mer, Karen LeBlanc.

L'École-sur-Mer a préparé un plan pour l'arrivée et le départ des élèves. Les cohortes entrent ou sortent de l'établissement à tour de rôle. Une entrée spécifique leur est aussi attribuée.

Il va falloir que l'on pratique l’entrée et la sortie. C'est clair que [mardi] cela va être un peu plus difficile, car ils ne savent pas par où aller, mais on va les guider, explique Mme LeBlanc.

Le port du masque est obligatoire dans l'autobus, mais non dans l'établissement, excepté pour les élèves du secondaire.Les règles peuvent être modifiées suivant l'évolution de la COVID 19.

Avec les renseignements de Julien Lecacheur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !