•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Record de nouveaux cas à Québec : CPE, garderie et école touchés

L'école primaire de la Grande-Hermine acceuile 350 élèves, de la maternelle 4 ans à la 6e année.

L'école primaire de la Grande-Hermine accueille 350 élèves, de la maternelle 4 ans à la 6e année.

Photo : École de la Grande-Hermine

Félix Morrissette-Beaulieu

Un triste record a été fracassé lundi dans la région de la Capitale-Nationale avec 51 nouveaux cas positifs de COVID-19. Une garderie, un CPE et 12 écoles font maintenant partie de la liste des établissements touchés.

Lundi, la région de la Capitale-Nationale a enregistré à elle seule 24 % des 216 nouveaux cas à travers la province.

Les 51 nouveaux cas recensés constituent la plus forte augmentation depuis le début de la pandémie. Jusqu'ici, l'augmentation quotidienne la plus importante était de 46, selon les données compilées par Radio-Canada.

Le temps d'attente pour subir un test à la clinique de dépistage sans rendez-vous de la place Fleur de lys pouvait atteindre 2 heures lundi.

La COVID-19 s'invite dans une garderie

Vingt-trois enfants et neuf éducatrices de deux pouponnières de la garderie MiniBraves, dans le quartier Saint-Roch, ont été placés en isolement après qu'un enfant eut développé des symptômes.

L'enfant, dont le père est porteur du coronavirus, a d'abord reçu un test négatif au début de la semaine du 1er septembre.

La garderie MiniBraves, située au 825, rue Saint-François, dans le quartier Saint-Roch.

La garderie MiniBraves, située au 825, rue Saint-François, dans le quartier Saint-Roch.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Capovilla

Toutefois, la santé publique considère maintenant le poupon comme un cas positif, puisque des symptômes apparentés à la COVID-19 sont apparus plus tard, à la fin de la semaine.

Tous les enfants qui ont été en contact plus de 15 minutes avec le poupon sont donc retirés de la garderie jusqu'au 16 septembre. D'ici là, les parents concernés sont invités à observer l'apparition de symptômes chez leur enfant.

Les risques de contracter le coronavirus au sein de l'établissement sont considérés comme modérés.

Les enfants de la garderie qui n'ont pas été en contact avec le poupon considéré comme positif peuvent continuer de fréquenter l'établissement qui reste ouvert.

Deux cas potentiels dans un CPE

Par ailleurs, une vingtaine d'enfants qui fréquentent le CPE Segneuriale, à Québec, ne pourront pas réintégrer leur groupe, puisqu'au moins un parent a contracté le coronavirus. Ce parent a deux enfants qui fréquentent le CPE.

Les groupes de ces deux enfants seront isolés jusqu'au 19 septembre. Pour les autres, le centre demeura ouvert.

Environ 80 enfants fréquentent le CPE Segneuriale, aussi appelé CPE Turluson.

Environ 80 enfants fréquentent le CPE Segneuriale, aussi appelé CPE Turluson.

Photo : Radio-Canada

C'était des enfants qui n'avaient pas de symptômes. Ce sont les parents pour l'instant, explique le directeur général de l'établissement, Gino Daigle. On a transmis à la santé publique la liste des contacts possibles entre les enfants.

Pour l'instant, le gouvernement ne publie pas la liste des CPE concernés, contrairement à ce qu'il fait dorénavant pour les écoles. Le cabinet du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, affirme travailler présentement sur la possibilité d’afficher les cas publiquement.

Étant donné le très peu de cas dans nos milieux depuis le début de la pandémie, il ne nous a jamais été demandé d’identifier les milieux spécifiquement. Nous sommes toutefois prêts à nous ajuster, de concert avec nos partenaires, précise par courriel son attaché Antoine De La Durantaye.

12 établissements scolaires touchés

Douze établissements scolaires figurent maintenant sur la liste des écoles touchées par au moins un cas. Des mesures d'isolement ont été mises en place.

L'école primaire de la Grande-Hermine, à Limoilou, recense deux personnes infectées.

L'école primaire de la Grande-Hermine accueille 350 élèves, de la maternelle 4 ans à la 6e année.

L'école primaire de la Grande-Hermine accueille 350 élèves, de la maternelle 4 ans à la 6e année.

Photo : École de la Grande-Hermine

Les élèves qui ont été en contact avec les personnes porteuses du virus seront en isolement jusqu'au 18 septembre. Les parents sont également invités à surveiller l'apparition de symptômes.

Deux classes sont touchées, selon la directrice de l'établissement, Sonia Doucet.

Cette école s'ajoute aux écoles Jean-de-Brébeuf, Jules-Émond, Les Prés-Verts, Cap-Soleil, des Hauts-Clochers, Dominique‐Savio, Saint‐Claude, Beauséjour, la Polyvalente de Charlesbourg, l'École secondaire de Neufchâtel et le centre d'éducation des adultes Louis‐Jolliet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !