•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario veut financer 583 nouveaux lits de soins de longue durée pour ses francophones

Il n'y a que 37 lits pour les francophones dans le Grand Toronto.

Enseigne de Bennett Village.

L'organisme Bennett Village fait partie des fournisseurs de soins de longue durée qui ont soumis un projet pour donner des services en français dans la grande région de Toronto.

Photo : Bennett Village

Le ministère des Soins de longue durée affirme qu’il est en train d’approuver huit projets représentant 583 nouveaux lits de soins de longue durée pour les francophones de l’Ontario.

Ces places vont fournir des soins dans la culture et la langue appropriées pour la communauté, écrit Mark Nesbitt, un porte-parole du ministère dans un courriel à Radio-Canada. 

Le ministère explique toutefois qu’avant d’obtenir l'approbation finale du gouvernement, les huit projets doivent être soumis à un examen en matière d’immobilisation. 

Cet examen a notamment pour but de s’assurer de la capacité du demandeur à exploiter le projet qu’il désire mettre en place.  

Nouveaux lits par région de Santé Ontario :

  • Région du Centre : 214
  • Région de l’Est : 209
  • Région du Nord : 128
  • Région de l’Ouest : 32

Source : Bureau de la ministre des Soins de longue durée 

Carte des cinq régions provisoires et transitoires de Santé Ontario.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

En 2019, le gouvernement de l'Ontario a regroupé les 14 réseaux locaux d'intégration des services de santé (RLISS) en cinq régions provisoires et transitoires de Santé Ontario.

Photo : Gouvernement de l'Ontario

En 2018, la province a lancé un appel d’offres afin d’obtenir des soumissions de projets dans le but de créer 15 000 nouveaux lits de soins de longue durée et d’en réaménager 15 000 autres.

La province n’a pas pu préciser quand elle sera en mesure d’annoncer les projets retenus pour les francophones.

Réactions positives

On peut se réjouir qu’il y ait des annonces [à venir], réagit Estelle Duchon, la directrice d’Entité 4, une des six entités de planification des services de santé en français de la province.

Elle attend toutefois d’avoir tous les détails avant de crier victoire. Il faut que ça vienne avec des exigences claires du gouvernement sur comment est-ce que ces lits francophones vont être administrés.

Portrait d'Estelle Duchon

La directrice d'Entité 4, Estelle Duchon, explique que son équipe a fait plusieurs efforts pour convaincre des fournisseurs de soins de longue durée d'inclure des lits pour les francophones dans leur projet d'agrandissement.

Photo : Radio-Canada / Annie Poulin

Elle se demande entre autres si les francophones auront priorité sur les autres patients pour obtenir ces lits et si les centres de soins qui offrent les services seront désignés en vertu de la Loi sur les services en français de l'Ontario.

La Fédération des aînés et des retraités francophones de l’Ontario voit aussi la nouvelle comme un pas dans la bonne direction, selon Michel Tremblay, qui est membre du conseil d’administration.

Il y a vraiment de grands besoins, dans certaines régions de l’Ontario plus que d’autres d’avoir des lits pour les francophones, soit dans un établissement [complet] ou dans un établissement où il y aurait des unités francophones, dit-il.

Dans la grande région de Toronto, il n'y a que 37 lits pour les francophones au foyer Bendale Acres, alors que 65 535 personnes ont le français comme langue maternelle dans la région, selon le recensement de 2016 de Statistique Canada.

Au moins 13 projets soumis au gouvernement

Radio-Canada a pu recenser 13 projets avec des lits pour les francophones proposés au ministère des Soins des soins de longue durée.  

Le Réseau du mieux-être francophone du Nord de l'Ontario rapporte que sept projets ont été soumis par des fournisseurs sur son territoire.

Dans la grande région de Toronto, l’organisme Bennett Village a proposé un nouvel immeuble de 160 lits où tout un étage (32 lits) serait consacré aux francophones. 

Le bâtiment serait situé près de l’Hôpital de Georgetown, et le foyer espère notamment servir les familles francophones de Brampton et de Mississauga.

Quatre élèves écoutent une femme âgée dans une bibliothèque.

Une résidente du foyer de Bennett Village participe à un programme avec des élèves de 8e année. Bennett Village dit avoir approché un conseil scolaire francophone pour offrir un programme similaire en français.

Photo : Bennett Village

À Richmond Hill, un projet de 120 lits qui comprendrait six places pour les francophones a aussi été soumis par l’organisme Carefirst Ontario.

Entité 4 indique aussi que trois fournisseurs de Barrie ont inclus des lits pour les francophones dans leur demande de nouveaux lits.

Finalement, l’Entité de planification pour les services en français dans les régions de Waterloo, Wellington, Hamilton et Niagara affirme qu’un projet a été soumis sur son territoire, mais n’a pas donné plus de détail pour des raisons de confidentialité.

D’autres projets ont sans doute été proposés au ministère. D’ailleurs, l’appel de soumissions du gouvernement est toujours ouvert.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !