•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 trucs pour conserver vos fruits et légumes plus longtemps

Des légumes frais dans un sac réutilisable en coton, dans une cuisine lumineuse.

Provisions de légumes frais.

Photo : O'GLEMAN MÉDIA / Maude Chauvin

L'Équipe Savourer

Voici quelques trucs bien pratiques pour maximiser la durée de vie de vos fruits et légumes, histoire de moins gaspiller et de moins dépenser!

Voici quelques trucs bien pratiques pour maximiser la durée de vie de vos fruits et légumes, histoire de moins gaspiller et de moins dépenser !

  1. Retirez les feuilles. Dès le retour de l’épicerie, coupez les feuilles des carottes, radis, navets, betteraves et céleris. Ces légumes perdent beaucoup d’eau par leurs feuilles. Plus l’eau s'évapore, plus les légumes deviennent mous et perdent leur croquant qu’on aime tant. Mais ne jetez pas leurs feuilles! Les plus petites (carottes, céleri) s'apprêtent comme des fines herbes. On peut cuisiner les plus grosses feuilles (betteraves, navets) de la même façon que les épinards.
  2. Habillez vos légumes. Pour que vos légumes restent bien croquants, déposez-les dans des contenants dès votre retour de l’épicerie, en laissant un petit coin du couvercle ouvert. Vous pouvez aussi recouvrir le contenant avec une pellicule en cire d’abeille. Cette astuce avantage la majorité des légumes, à l’exception des aubergines, des légumes racines, du chou vert, des courges et du poireau, qui eux, vivent très bien tous nus !
  3. Lavez les petits fruits à la dernière minute. Avez-vous déjà remarqué que les fraises, framboises, bleuets et mûres dépérissent (trop) vite? Ces fruits sont riches en humidité ce qui les rend fragiles et favorise l’apparition de moisissure. En les lavant à l’avance, on les rend encore plus vulnérables! La clé: les laver juste avant de les manger. Mieux vaut aussi équeuter les fraises au dernier moment.
  4. Congelez le gingembre frais. Pour conserver le gingembre durant quelques mois, lavez-le et séchez-le avant de le mettre au congélateur dans un contenant hermétique. Vous pourrez le râper encore congelé, directement au-dessus de vos plats. Il se râpera même encore plus facilement ainsi. Et pas besoin de le peler! Utilisez la même astuce pour conserver la citronnelle fraîche plusieurs mois au congélateur.
  5. Séparez vos fruits. Pour les conserver plus longtemps, attention de ne pas mélanger tous vos fruits et légumes ensemble. Certains fruits comme l’avocat, la pomme et la mangue continuent de mûrir après avoir été cueillis. Ils dégagent ainsi un gaz qui accélère le mûrissement ou le dépérissement de leurs voisins. Les agrumes provoquent aussi le mûrissement accéléré de leurs voisins. Mieux vaut les ranger à part dans le frigo.
  6. Ralentissez, ou accélérez, le mûrissement des fruits. Votre avocat est mûr, mais vous n’avez pas envie de le manger? Placez-le au frigo! Le froid ralentira son mûrissement. Vous gagnerez quelques jours de plus pour le consommer! Au contraire, vous avez prévu manger des tacos demain et votre avocat est encore dur comme de la roche? Placez-le sur le comptoir, dans un bol avec une banane, il sera parfaitement mûr pour votre soirée mexicaine. Pour éviter que tous vos fruits soient mûrs en même temps, on peut en laisser quelques-uns dans un bol à fruits et conserver les autres au réfrigérateur. Pour en savoir plus, la chimiste derrière le blogue La foodie scientifique, Anne-Marie Desbiens, propose un article (Nouvelle fenêtre) hyper-intéressant sur le mûrissement des fruits!
  7. Ne placez pas tous vos fruits et légumes au frigo. Le frigo est un précieux allié pour conserver presque tous les aliments. Mais certains végétaux ramollissent dans le frigo, tandis que d’autres perdent leur saveur. C’est le cas des tomates, des melons d’eau, des oignons, des courges et des bananes, qui préfèrent la température ambiante. Par contre, une fois coupés, mieux vaut les conserver au frigo, parce qu’ils ne sont plus protégés par leur pelure.
  8. Coupez vos légumes à la dernière minute. Les bâtonnets de céleri et de carottes coupés d'avance pour vos assiettes de crudités sont si pratiques à avoir au frigo, mais ils auront tendance à se dessécher. Pour sauver la donne, enrobez-les d’un linge humide avant de les placer dans un contenant hermétique. Envie de les plonger dans un contenant rempli d’eau? Ils risquent de devenir gluants, surtout si par malheur vous oubliez de changer l’eau régulièrement au cours de la semaine!
  9. N’ayez pas peur du noir ! Vos bonnes vieilles patates resteront belles encore plus longtemps si vous les laissez dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière. Vous éviterez ainsi de vous retrouver avec des pommes de terre vertes ou germées au bout de quelques semaines. Les patates douces, les oignons, les échalotes françaises et l’ail ont les mêmes préférences. Évitez toutefois d’entreposer les oignons et les pommes de terre ensemble car ils se détérioreront plus vite tous les deux.
  10. Dorlotez les fines herbes fraîches et la laitue. Au retour de l’épicerie, inspectez rapidement vos laitues et vos fines herbes fraîches (Nouvelle fenêtre) pour retirer les feuilles déjà limites. Afin de les conserver plus longtemps, vous pouvez les enrouler, non lavées, dans un linge humide et les placer dans un contenant hermétique au frigo. Pour qu’elles gardent toute leur fraîcheur, mieux vaut les laver juste avant de les cuisiner.
  11. Bon, ça peut sembler compliqué tout ça, mais en appliquant un petit truc par-ci et un autre par-là, vous apprendrez vite à connaître vos végétaux et à mieux les conserver.

Par Geneviève O’Gleman Dt.P. Nutritionniste – Savourer.ca (Nouvelle fenêtre) – tous droits réservés

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.