•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Drakkar poursuit sa reconstruction

Le Drakkar de Baie-Comeau

L'organisation a toutefois dû faire un choix déchirant cette année.

Photo : Drakkar de Baie-Comeau

Radio-Canada

Onze nouveaux joueurs se glissent dans les rangs de l'équipe, dont trois âgés de 16 ans.

Ce sera sous la direction de Pierre Rioux que huit athlètes donneront leur premier coup de patin dans la LHJMQ. L’équilibre des groupes d’âge demeure cependant important pour l’administration, qui présentera cette année une formation de sept joueurs de 19 ans, autant de 18 ans et cinq de 17 ans.

Anthony Lavoie, Félix Gagnon et Olivier Ciarlo signent leur contrat avec le Drakkar.

Anthony Lavoie, Félix Gagnon et Olivier Ciarlo feront partie de l'équipe du Drakkar pour la saison 2020-2021.

Photo : Courtoisie du Drakkar

Le Drakkar a également fait le choix de lancer sa saison avec trois gardiens de but ; Lucas Fitzpatrick, Ventsislav Shingarov, et Olivier Ciarlo, recrue de 16 ans.

On est agréablement surpris de la tenue des jeunes joueurs. On les avait pris pour une raison, et c’est exactement ce qu’ils nous ont démontré.

Pierre Rioux, directeur général du Drakkar de Baie-Comeau

Le directeur souligne que sa formation, qui se trouve dans une phase de reconstruction, se doit d’avoir une vision d’avenir et se consacre en conséquence au développement de jeunes joueurs.

La responsabilité de l’accompagnement des joueurs reviendra entre autres aux vétérans de l’équipe, comme Nathan Légaré et Christopher Merisier-Ortiz.

Christopher Merisier-Ortiz joueur du Drakkar de Baie-Comeau

Christopher Merisier-Ortiz est arrivé en 2017 au Drakkar de Baie-Comeau.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Trois joueurs de l’Est-du-Québec, mais un au revoir déchirant

Quelques joueurs de l’Est-du-Québec porteront les couleurs du Drakkar cette année, soit Étienne Arsenault des Îles-de-la-Madeleine, Gabriel Belley-Pelletier de Saint-Pascal-de-Kamouraska, ainsi que Marc-Antoine Mercier de Forestville.

Cependant, tout n’était pas rose pour l’organisation de Baie-Comeau ce dimanche, qui a dû faire un choix déchirant et se départir du Baie-Comois, Brendan St-Louis.

C’était extrêmement difficile. […] On devait prendre une décision, et a jugé que comme équipe on devait se tourner vers un attaquant, conclut sombrement Pierre Rioux qui admet que cette décision ne fut pas dénuée d’émotion.

Baie-Comeau accueillera les Cataractes de Shawinigan le 3 octobre pour le premier match de la saison régulière.

Avec les informations de René Levesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !