•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Endurance Aventure au Témiscamingue pour préparer le Raid aventure

Deux hommes sont debout sur un cap de roche. Ils regardent les arbres à l'horizon et portent un casque de vélo.

L'équipe a passé quelques jours dans la MRC de Témiscamingue. Le groupe a repris la route samedi pour retourner à Magog.

Photo : Gracieuseté : EnduranceAventure.com

Radio-Canada

L’équipe d’Endurance Aventure s’est déplacée au Témiscamingue au cours des derniers jours pour évaluer les lieux où se tiendra un parcours d’endurance en pleine nature.

Quand on prépare un Raid Aventure, ça commence au bureau en étudiant à fond les cartes topographiques et les cartes géographiques de la région. Ensuite, c’est bien important pour nous d’aller voir si les belles idées sur papier se font dans la réalité. Toute la semaine on avait des équipes qui testent chaque section , décrit Jean-Thomas Boily, co-fondateur d’Endurance Aventure.

Un groupe de quatre personnes naviguent sur l'eau sur deux canots près d'un rocher.

L’événement est prévu le 3 octobre et inclura entre autres, le vélo de montagne, la course à pied et l’escalade.

Photo : Gracieuseté : EnduranceAventure.com

Le départ sera donné à Ville-Marie le 3 octobre. Le soir on fait le point et c’est là que la chicane commence. Tout le monde a découvert de beaux [endroits] et à la fin on doit choisir ce qui est meilleur pour faire le tracé qu’on veut , dit-il en riant.

Des équipes de la région

L’équipe d’Endurance Aventure a reçu plusieurs candidatures et 10 familles du Canada ont été sélectionnées. Jean-Thomas Boily affirme qu’il est possible que 12 familles se placent finalement sur la ligne de départ.

Un homme escalade à un rocher près d'un plan d'eau. Il porte un casque et parle à une autre personne qui n'est pas présente sur la photo.

Des familles ont soumis leur candidature pour participer au Raid. Puisque le défi est de taille, le co-fondateur d’Endurance Aventure précise que de jeunes adultes sont recherchés plutôt que des enfants.

Photo : Gracieuseté : EnduranceAventure.com

Deux équipes de l’Abitibi-Témiscamingue ont été sélectionnées qui deviendront ensuite des ambassadeurs. Le but du Raid c’est que ça revienne et que ce soit récurrent. Le fait d’avoir des équipes locales, ça augmente l’intérêt pour les gens pour venir se déplacer et voir les athlètes sur place. Ça donne le goût des fois après aux plus jeunes et aux autres. Une fois que quelqu’un a brisé la glace et l’a fait la première année, après ça peut être plus motivant pour les autres de s’inscrire pour les années suivantes , souligne Jean-Thomas Boily.

Deux hommes observent la forêt et les rochers.

La durée totale des épreuves du Raid est estimée entre 5 et 8 heures.

Photo : Gracieuseté : EnduranceAventure.com

L’événement sera capté puis diffusé à la télévision à l’international. Ça va faire une super carte de visite pour le Témiscamingue auprès des sportifs d’aventure et les touristes d’aventure à travers le monde , croit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !