•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Royaume-Uni : un mort et deux blessés graves dans une attaque au couteau

Un policier surveille un périmètre de sécurité.

Le périmètre de sécurité se trouve à proximité du secteur connu comme étant le quartier gai de Birmingham.

Photo : Reuters / PHIL NOBLE

Radio-Canada

Une personne est décédée et sept autres ont été blessées, dont deux grièvement, après des agressions au couteau à Birmingham, en Angleterre.

La police britannique a indiqué avoir ouvert une enquête pour meurtre et être à la recherche d'un suspect.

Un homme est mort et un autre homme et une femme ont été grièvement blessés. Cinq autres personnes ont également été blessées, a fait savoir la police du comté des West Midlands.

Elle indique avoir été appelée à minuit et demi dimanche pour une personne poignardée dans le centre-ville, avant d'être avertie que d'autres faits similaires étaient survenus dans les deux heures suivantes.

Selon les premiers éléments de l'enquête, rien ne permet de retenir à ce stade une hypothèse terroriste ou celle d'un crime haineux, pas plus que celle d'un conflit entre gangs, a expliqué l'un des responsables de la police, Steve Graham, lors d'une conférence de presse.

La police considère que les victimes des agressions ont été choisies au hasard sans qu'une communauté particulière n'ait été visée. Elle incite la population à la vigilance et lance un appel à témoins.

Un enquêteur photographie une scène de crime.

Les policiers enquêtent pour déterminer les causes et circonstances qui ont mené à ces attaques.

Photo : Reuters / PHIL NOBLE

Dimanche à la mi-journée, un dispositif policier était toujours en place autour de l'Arcadian center, un complexe de bars, restaurants et établissements de nuit.

Une nuit mouvementée

Cara Curran, qui travaille dans les clubs de l'Arcadian center, a témoigné avoir assisté samedi soir à de multiples bagarres qui étaient plus violentes que celles d'un samedi soir habituel.

La jeune femme de 18 ans a décrit une soirée avec beaucoup de tensions. Ce n'était pas les bagarres habituelles impliquant une ou deux personnes, a-t-elle poursuivi, c'était des groupes de 15, 16 personnes, les gens s'en mêlaient parce que des amis sortaient des clubs pour voir ce qui se passait.

Si certains témoins ont affirmé sur Twitter avoir entendu des coups de feu résonner, la police affirme en revanche que de tels faits ne lui ont pas été rapportés à ce stade.

Birmingham, qui compte un million d'habitants, est l'une des villes les plus cosmopolites du Royaume-Uni. Elle a été marquée il y a quelques années par une explosion de violences entre gangs.

Inchangé depuis novembre 2019, le niveau de menace terroriste est classé important au Royaume-Uni, soit le troisième degré sur une échelle de cinq.

Avec les informations de BBC, Reuters, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !