•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le BMX à l'honneur à Gatineau

Des pilotes de BMX attendent derrière le portillon de départ.

Les troisième et quatrième Coupe Québec se déroulent à Gatineau ce week-end.

Photo : Radio-Canada / Kim Vallière

Des passionnés de BMX sont rassemblés à Gatineau pour les troisième et quatrième Coupe Québec, une des seules compétitions de ce sport extrême à être organisées cet été.

Les amateurs ont répondu à l’invitation en grand nombre. Ils sont présents jusqu’à dimanche en nombre record au parc Gilles-Maisonneuve dans le secteur Masson-Angers.

Nous avons 293 inscriptions au total aujourd’hui [samedi] et demain, c’est environ 360, explique Janick Lessard, vice-présidente du Club de BMX de Gatineau.

Des modifications ont été apportées à la formule habituelle de l’événement pour respecter les normes sanitaires. Les compétitions des 12 ans et moins se déroulent en avant-midi et en début d’après-midi, alors que celles des plus de 12 ans sont prévues plus tard en journée, ce qui limite le nombre de personnes présentes sur le site.

On a limité à un accompagnateur par pilote [...] Le port du masque est obligatoire aussitôt que les gens sont en déplacements ou dans la zone de spectateurs, poursuit Mme Lessard, une organisatrice et compétitrice.

Comme l’entourage des participants est limité et que les spectateurs ne sont pas permis, les compétitions sont diffusées en direct sur la page Facebook du Club de BMX de Gatineau.

Les jeunes du Club de Gatineau ont pu reprendre l’entraînement sur la piste bâtie il y a 10 ans pour les Jeux du Québec, mais ils n’avaient pu prendre part qu’à des courses locales depuis la fin du confinement de leur sport.

Ça fait longtemps qu’on n’a pas fait de grandes courses à cause de la COVID. Si je suis capable de faire mon maximum avec le peu d’entraînement que j’ai eu, je vais être contente, estime Marie-Jeanne Côté, une athlète de 16 ans, qui aurait normalement déjà avoir participé à une dizaine de compétitions à ce moment-ci de la saison.

William Thomassin avait lui aussi un calendrier chargé, qui ne s’est toutefois pas concrétisé. J’étais supposé aller à New York, j’étais supposé aller à Toronto, mais tout a été annulé. J’ai pu faire des courses locales et ça, c’est ma plus grosse compétition cette année, indique le jeune homme de 14 ans qui vise une place en demi-finale chez les 13-14 ans experts.

Peu importe le nombre de courses à laquelle elle peut participer, Émilie Maheux se compte privilégiée de pouvoir goûter à l’adrénaline en dévalant la piste. Je trouve qu’on est vraiment chanceux de pouvoir faire cette compétition-là, malgré la COVID, souligne l’adolescente qui pratique le BMX depuis un an seulement.

Un club populaire, malgré la pandémie

Le Club de BMX de Gatineau célèbre cet été son 10e anniversaire. La popularité du sport en Outaouais ne se dément pas. L’organisme compte 160 membres et pourrait grossir, s’il avait les moyens techniques d’y arriver.

On refuse probablement une trentaine ou une quarantaine de personnes par année. Éventuellement, peut-être que la piste va être éclairée, ça nous permettrait d’étendre nos heures de pratiques tout au long de la journée, précise Janick Lessard.

Questionné à ce sujet pendant son passage à l’événement, le conseiller du secteur rappelle qu’il est impliqué au sein du club depuis ses débuts. On aura quelque chose à annoncer, ce ne sera pas long, indique Marc Carrière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !