•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le site de dépistage à ExpoCité va déménager

La Capitale-Nationale enregistre 30 nouveaux cas, samedi.

Des cônes et deux chapiteaux blancs, devant un édifice blanc

Le site de dépistage à ExpoCité le 6 septembre en avant-midi

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

La santé publique de la Capitale-Nationale confirme que le site de dépistage temporaire dans le stationnement du Centre Vidéotron va déménager.

Dans l’intervalle, la population peut continuer de se rendre à la clinique d’ExpoCité, qui continue d’offrir le service de prélèvement de 8 h à 16 h, précise le CIUSSS de la Capitale-Nationale par courriel.

Ce site a été érigé pour diminuer l’achalandage à l’autre site de dépistage de Québec, à Fleur de lys, alors qu'à la mi-août, les clients du Costco Lebourgneuf étaient invités à se faire tester.

La santé publique n’est toutefois pas en mesure d’expliquer pourquoi le site d’ExpoCité doit être déplacé. Impossible de confirmer à quel endroit le nouveau site sera aménagé ni quand.

Les détails seront annoncés la semaine prochaine.

Toutefois, selon une source syndicale, le changement serait nécessaire en raison d'un conflit d'horaire avec ExpoCité, qui doit fournir des travailleurs sur le stationnement durant les heures d'ouverture du site de dépistage.

De son côté, le site de Fleur de lys reste ouvert tous les jours de 7 h à 20 h.

Environ 200 tests par jour

Le site temporaire d'ExpoCité reçoit beaucoup moins de résidents que le site de Fleur de lys. En moyenne cette semaine, le stationnement du Centre Vidéotron a permis à 190 personnes par jour de recevoir un test de dépistage.

Le site de Fleur de lys, quant à lui, peut effectuer plus de 1000 tests par jour. Il faut par contre noter qu'il est ouvert le soir également.

À deux reprises cette semaine, les deux sites de Québec ont effectué 1400 tests en une journée.

Bond de 30 cas

Samedi, ce sont 30 nouveaux cas qui s’ajoutent au bilan quotidien de la Capitale-Nationale.

La hausse des cas est significative cette semaine à Québec, avec une augmentation de 170 nouveaux cas entre le 29 août et le 5 septembre sur le territoire de la Capitale-Nationale.

Les éclosions déclarées au bar Le Kirouac ainsi qu’à la microbrasserie La Souche expliquent en grande partie cette augmentation.

La santé publique a également déclaré une nouvelle éclosion dans un établissement pour aînés. Deux résidents de la Clairière Le Boisé, dans les Quartiers des Rivières à Vanier, sont atteints de la maladie.

Au total, la Capitale-Nationale cumule 2201 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Avec la collaboration de Marie-Pier Mercier et Olivier Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !