•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouverture de la chasse à l’orignal à l’arc et à l’arbalète dans la zone 18

Un homme tire à l'arbalète en forêt.

Dans la zone 18, seuls l’orignal mâle adulte avec au moins 10cm de panache et les veaux peuvent être abattus. (archives)

Photo : Mario Tremblay

Les chasseurs de la Manicouagan peuvent abattre des veaux et des mâles adultes à l’aide de l’arc ou de l’arbalète, et ce, jusqu’au 20 septembre, alors que les chasseurs bas-laurentiens et gaspésiens devront attendre au 26 septembre.

À noter que sur la Côte-Nord, la chasse à l’orignal à l’arc et à l’arbalète est permise dans Caniapiscau, Sept-Rivières et en Minganie, soit la zone 19, depuis le 29 août. Elle est aussi permise sur l’île d’Anticosti depuis le 1er septembre, toutes armes confondues.

Les chasseurs de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent, quant à eux, devront patienter jusqu’au 26 septembre.

La chasse à l’orignal à l’arme à feu débutera entre le 12 et le 26 septembre sur la Côte-Nord, selon les zones. En Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent, la chasse sera permise du 17 au 25 octobre, dans les zones 1 et 2.

L’ouverture de la chasse se fait plutôt dans certains secteurs, comme la réserve faunique de Matane.

Les chasseurs à l’arc et l’arbalète ont la possibilité de chasser avant ceux qui utilisent une arme à feu parce qu’ils doivent faire une chasse fine, c’est-à-dire qu’ils doivent s’approcher plus près du cervidé pour toucher leur cible.

Interdiction de chasser la femelle dans la zone 18

Seuls l’orignal mâle adulte avec au moins 10 cm de panache et les veaux peuvent être abattus dans la zone 18 cette année. Dans la zone 19, aucune interdiction n’est en vigueur : les chasseurs pourront tuer mâles et femelles.

Par ailleurs, le président régional de la Fédération québécoise des chasseurs et des pêcheurs indique que la densité d’orignaux est en augmentation importante sur la Côte-Nord, entre autres dans la zone 19. L’habitat s’améliore et l’abondance de nourriture est présente, mentionne Gilles Couture.

Si on se fie aux statistiques des dernières années, on devrait avoir une bonne saison, étant donné qu’on sera dans une année restrictive dans la zone 18.

Gilles Couture, président régional de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs

En 2019, 1425 cervidés ont été récoltés dans la zone 18, selon Gilles Couture.

Service gouvernemental en ligne pour les chasseurs et les piégeurs

Depuis samedi, les chasseurs peuvent enregistrer l’orignal en personne en se rendant dans une station d’enregistrement, ou encore en ligne sur le site Web du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Le Ministère rappelle que le chasseur qui a abattu un cerf de Virginie, un orignal, un ours noir ou un dindon sauvage doit enregistrer lui-même cet animal dans les 48 heures suivant sa sortie du lieu de chasse.

Par ailleurs, si une personne est témoin d’un acte de braconnage, elle peut communiquer de façon confidentielle à la centrale SOS braconnage, au 1-800-463-2191.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !