•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des tests de dépistage de la COVID-19 à l'auto seront offerts en Saskatchewan

Des infirmières en blouse en train de travailler.

Ces nouvelles mesures ne seront accessibles qu'à Regina et à Saskatoon pour l'instant (archives).

Photo : Radio-Canada / CBC / Rafferty Baker

Radio-Canada

Le gouvernement de la Saskatchewan a annoncé que des centres où il sera possible de passer un test de dépistage de la COVID-19 à l'auto seront accessibles à compter du 8 septembre à Regina, et du 10 septembre, à Saskatoon.

Dans un communiqué, la province affirme que les centres seront accessibles à toutes les personnes qui en feront la demande.

Ils offriront une option de plus dans les deux grandes villes qui comptent près de la moitié des tests effectués chaque jour dans la province, souligne le gouvernement.

Centres qui offriront le service en Saskatchewan :

Regina, à compter du 8 septembre, au 1700, rue Elphinstone

  • Mardi et jeudi : de 16 h à 20 h

  • Samedi : de 8 h à 16 h

Saskatoon, à compter du 10 septembre, au 3630, Thatcher Avenue

  • Mardi, mercredi et jeudi : de 12 h à 19 h 15

  • Samedi et dimanche : de 8 h 30 à 16 h

Des tests dans certaines écoles

Certaines écoles de la province ont fait le choix de se porter volontaires pour pouvoir faire passer des tests de la COVID-19 au sein de leur établissement.

Le ministre de la santé de la Saskatchewan, Jim Reiter, a annoncé vendredi au cours d’une conférence de presse que trois écoles ont choisi d'aller de l'avant avec une telle initiative.

Il s'agit de la Campbell High School, à Regina, l'école Holy Cross, à Saskatoon, et de la Carlton Comprehensive Public High School, à Prince Albert. Ces établissements pourront donc faire passer des tests aux élèves et aux membres du personnel dès le 16, le 17 et le 18 septembre, respectivement, selon différents critères.

Des formulaires de consentements vont être envoyés aux familles, puisqu'une autorisation des parents est nécessaire pour aller de l'avant avec cette formule, précise la province. Ces formulaires devraient être envoyés d’ici le 9 septembre.

Quatre nouveaux cas vendredi

Outre l’annonce des deux centres de dépistage à l'auto, la Saskatchewan signale quatre nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures.

Un des cas a été enregistré dans le centre-nord de la province, alors qu’un autre est situé dans la région centre-ouest. Les deux autres cas ont été recensés dans le sud de la province dans les régions du sud-ouest et centre-sud.

Jusqu’à maintenant, 1638 personnes ont été infectées par le coronavirus en Saskatchewan. De ce nombre, 36 cas sont considérés comme des cas actifs.

Parmi les personnes qui ont contracté la COVID-19, 1578 se sont rétablies à ce jour, soit 4 de plus que lors de la mise à jour de jeudi.

Par ailleurs, trois personnes sont hospitalisées à travers la province, dont une qui se trouve aux soins intensifs du côté de Saskatoon.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, 24 personnes sont mortes des suites de la maladie en Saskatchewan.

Répartition des cas dans la province :

  • Région de Saskatoon : 267 (14)

  • Région de Regina : 132 (0)

  • Sud (Zones sud-ouest, centre-sud et sud-est) : 421 (10)

  • Centre (Zones centre-est et centre-ouest rassemblés) : 198 (4)

  • Nord (Zones nord-ouest, centre-nord et nord-est) : 267 (7)

  • Extrême nord (Zones extrême nord-ouest, centrale et extrême nord-est) : 353 (1)

Le nombre entre parenthèses représente les cas actifs selon les régions.

Répartition des cas en fonction de l’âge :

  • 19 ans et moins : 275 cas

  • 20 à 39 ans : 526 cas

  • 40 à 59 ans : 501 cas

  • 60 à 79 ans : 278 cas

  • 80 ans et plus : 58 cas

La province fait aussi savoir que 250 cas sont liés à un voyage à l’étranger, et 831 autres, à des contacts avec une personne infectée.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !