•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Légère baisse du chômage en août

Il y a eu 230 000 mises à pied temporaires en août, soit moitié moins qu'en juillet.

Des candidats attendent pour une entrevue assis en rangée.

Le taux de chômage a diminué de 0,7 point de pourcentage pour s'établir à 10,2 % en août.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le chômage continue de baisser au Canada et s'établit à 10,2 % en août, en légère baisse de 0,7 point de pourcentage par rapport à juillet. Il avait atteint un sommet en mai à 13,7 %, selon Statistique Canada.

La diminution la plus marquée a été observée chez les femmes du principal groupe d'âge actif (de 25 à 54 ans), en baisse de 1,2 point de pourcentage pour s'établir à 7,5 %.

En août, 864 000 Canadiens ont quitté le chômage, alors que 725 000 sont devenus chômeurs. Le chômage demeure élevé chez les Canadiens arabes, noirs et asiatiques du Sud-Est ainsi que chez les jeunes (23,1 %), particulièrement ceux s'identifiant comme minorités visibles.

L'emploi a progressé de 246 000 ou de 1,4 % en août, après avoir augmenté de 419 000 ou de 2,4 % en juillet. Ces hausses d'emploi ne concernent toutefois pas tous les groupes des 50 000 ménages canadiens analysés. Pour les Autochtones vivant hors réserve, par exemple, il a diminué de 1,8 % en août.

Il faudrait encore 1,1 million d'emplois pour ramener les taux de chômage à ceux d'avant la COVID-19 en février.

Alors que Statistique Canada observait que la majeure partie de la croissance de l'emploi observée en juillet a été enregistrée dans le travail à temps partiel, en août, cette croissante est entièrement survenue dans le travail à temps plein, le nombre de travailleurs à temps partiel ayant peu varié.

Le marché du travail a continué à se redresser en août, mais les choses deviennent de plus en plus difficiles, nuance Andrew Grantham, analyste à la banque CIBC. Les mesures de réouverture [de l'économie] sont allées aussi loin que possible tant qu'un vaccin n'est pas disponible, souligne-t-il.

En août également, le travail autonome a diminué pour la première fois depuis avril, en baisse de 58 000 (-2,1 %).

Le nombre de Canadiens mis à pied temporairement le mois dernier a continué de diminuer de façon prononcée, reculant de moitié (-49,9 %) pour s'établir à 230 000.

Au Québec, l'emploi se rapproche des niveaux pré-pandémie

L'emploi a augmenté dans toutes les provinces, sauf au Nouveau-Brunswick et en Alberta, les hausses les plus marquées ayant été enregistrées en Ontario et au Québec.

Au Québec, l'emploi a augmenté de 54 000 (+1,3 %) en août. Il est presque revenu à son niveau observé avant la COVID-19 (à 95,7 %).

Dans la région de Montréal, l'emploi a progressé de 38 000 (+1,8 %) en août et a atteint 96,0 % de son niveau observé avant la pandémie.

Les taux d'emploi les plus élevés des étudiants qui poursuivront leurs études ont également été observés au Québec (60,8 %) en août.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !