•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Huit plongeurs tenteront de retrouver la voiture de Mélissa Blais, samedi

Photo de Mélissa Blais, qui est portée disparue depuis le 2 novembre 2017

Mélissa Blais manque à l'appel depuis la nuit du 2 novembre 2017

Photo : Facebook

Radio-Canada

Près de trois ans après la disparition de Mélissa Blais, sa famille ne baisse pas les bras. L’organisme meurtres et disparitions irrésolus du Québec annonce que huit plongeurs bénévoles mèneront des recherches, samedi dans la rivière Saint-Maurice.

Un endroit précis, dans le secteur Grand-Mère à Shawinigan, a déjà été ciblé et visité. L’information reçue du public décrit l’endroit comme idéal et discret pour laisser rouler facilement une voiture dans le plan d’eau.

« Selon les vérifications faites par nos bénévoles le 18 septembre dernier, des formes ressemblant à des véhicules ont été observées à quelques endroits précis. On a étudié le relief en deux dimensions des profondeurs de la rivière Saint-Maurice. On ne peut pas prétendre que toutes les formes irrégulières sont des voitures, mais je peux vous dire que je suis persuadé que deux d’entre elles en sont », explique le président de l'organisme, Stéphane Luce .

Les plongeurs feront des recherches circulaires dans le but de toucher ou tenter d’identifier une voiture. Si un véhicule est en effet retrouvé, les lieux seront balisés par les bénévoles qui laisseront la scène intacte pour permettre aux policiers de faire leur travail.

« La visibilité dans la Saint-Maurice est nulle. Il s’agira d’une plongée dans l’obscurité la plus totale comportant des risques de collision avec des objets transportés par les courants. »

Rien n’indique toutefois clairement que la voiture de Mélissa Blais pourrait s’y trouver. La profondeur de la rivière dépasse parfois les 100 pieds d’eau. N'empêche que ces formes nourrissent l'espoir de la famille.

« J’essaie de leur faire comprendre qu’il ne faut pas avoir trop d’attente, mais ils ont le droit d’espérer. Il faut aller vérifier absolument parce que si on n'y va pas, ils vont penser à ça le reste de leur vie. »

Tableau où on voit un voiture noire, Toyota Corolla 2001, immatriculation Y70 FAD

Voiture recherchée en lien avec la disparition de Mélissa Blais

Photo : Radio-Canada

Le mystère demeure entier

La famille espère toujours qu’une personne détenant des informations sur cette disparition puisse les transmettre aux autorités.

Mélissa Blais, une mère de 34 ans originaire de Yamachiche, estdisparue sans laisser de trace dans la nuit du 2 novembre 2017. Elle a été vue pour la dernière fois dans un bar de Louiseville aux premières heures du matin. Depuis, la famille multiplie les efforts afin qu’elle ne sombre pas dans l’oubli.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !