•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bahreïn ouvre son espace aérien aux vols entre les Émirats et Israël

Le royaume pourrait être le prochain pays arabe à normaliser ses relations avec Israël.

Deux hommes qui portent un masque discutent.

Le conseiller de Donald Trump, Jared Kushner (à droite), et le prince héritier de Bahreïn, Salman ben Hamed al Khalifa, à Manama, le 1er septembre 2020.

Photo : via reuters / BAHRAIN NEW AGENCY

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le royaume de Bahreïn suit les pas de l’Arabie saoudite en annonçant jeudi qu’il allait autoriser les vols entre Israël et les Émirats arabes unis à survoler son territoire.

Mercredi, l’Arabie saoudite avait pris une décision similaire, trois jours après le premier vol direct entre Tel-Aviv et Abou Dhabi à la suite de l’annonce de la normalisation des relations entre Israël et les Émirats arabes unis.

Bahreïn va autoriser tous les vols au départ ou à destination des Émirats arabes unis au-dessus de son territoire, a rapporté l'agence officielle Bahreïn News Agency, citant un officiel au ministère des Transports.

Le royaume serait le prochain pays arabe à normaliser ses relations avec Israël, selon des responsables israéliens et américains.

Lors de l’annonce en janvier dernier à la Maison-Blanche par Donald Trump de son plan de paix, qu'il avait qualifié d'entente du siècle, l’ambassadeur du royaume était présent en compagnie des ambassadeurs des Émirats arabes unis et d’Oman.

En juin 2019, Bahreïn avait accueilli une conférence sur le développement de la Palestine à l’initiative de Jared Kushner, gendre et conseiller du président américain.

La capitale du royaume a été une des escales des récentes tournées du secrétaire d’État, Mike Pompeo, et de Jared Kushner dans la région.

Après l'annonce de l'accord entre Israël et les Émirats, le chef du Mossad, Yossi Cohen, avait prédit que les prochains pays arabes qui allaient normaliser leurs relations avec Israël seraient Bahreïn et Oman.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Al Jazeera

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !