•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'orage gâche la fête en cette première soirée de FME

Des personnes portant des imperméables quittent le site d'un festival.

Un orage a forcé l'annulation du premier spectacle extérieur.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

L'orage est venu gâcher la fête en cette première soirée de FME, en Abitibi-Témiscamingue. Le premier spectacle extérieur a dû être annulé.

Le 18e Festival de musique émergente (FME) en Abitibi-Témiscamingue a lancé ses festivités jeudi soir dans un contexte bien particulier. Les mesures sanitaires et les conditions météo n'ont pas aidé à recréer l'ambiance habituellement festive et conviviale de l'événement.

Organisant le premier festival majeur au Québec depuis le début de la pandémie, l'équipe du FME a dû redoubler d'imagination pour assurer la sécurité des festivaliers tout en offrant une expérience intéressante.

Une expérience bien différente en effet les attendait à la plage Kiwanis, alors que de petits enclos ont été créés, assurant une distanciation physique.

Des barrières installées sur le terrain de la plage Kiwanis forment des enclos devant une scène.

Des barrières assureront que les festivaliers se tiennent seulement à proximité de ceux qui vivent sous le même toit.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

C'est l'une des solutions que le FME a trouvées en à peine 5 semaines pour offrir des spectacles à 250 personnes.

Heureusement, des spectacles en salle étaient aussi organisés jeudi soir. Au Petit Théâtre du Vieux Noranda, par exemple, les placiers attribuaient des sièges, distancés, aux festivaliers.

Les festivaliers ont semblé bien aimer leur expérience. Ça fait tellement du bien. C'est un mélange de bonheur et de toutes sortes d'émotions en même temps, mais ça fait vraiment du bien, lance Maude Corriveau.

Josée Perron, quant à elle, s'est sentie en sécurité dans la salle. Totalement. En étant avec notre petite famille, on se sentait plus en sécurité, plus à part, confie-t-elle.

Quatre musiciens sur scène.

Le groupe Corridor en prestation au Petit Théâtre du Vieux Noranda

Photo : Radio-Canada / Vanessa Limage

La taille de l'événement rappelle celle des premières années du Festival, fait remarquer Jenny Thibault, vice-présidente du FME.

Habituellement, on accueille 35 000 personnes au FME, et là, ça va être plus de l'ordre de 3000, 3500. Alors on est au dixième de notre capacité en termes d'accueil de festivaliers, souligne-t-elle.

La santé publique a établi une belle collaboration avec l'événement, selon la Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la santé publique.

Des toilettes chimiques et une station de désinfectant sur le site d'un festival.

De la mousse antibactérienne est disponible sur les sites du festival.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

On a eu une belle collaboration et on espère que ça va continuer comme ça. Nous savons que plusieurs activités ont été annulées en raison de la pandémie, mais nous savons que ces activités, ça amène quelque chose pour la qualité de vie de nos citoyens, dit-elle.

Le 18e FME en Abitibi-Témiscamingue se poursuit jusqu'à samedi avec des artistes comme Bleu Jeans Bleu, Clay and Friends et Les Louanges.

- Avec la collaboration de Vanessa Limage et Annie-Claude Luneau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !