•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La faculté de droit de l’Université de Calgary espère attirer plus d’étudiants noirs

Keshia Holloman-Dawson pose devant un panneau de la faculté de droit de l'Université de Calgary.

Keshia Holloman-Dawson, une étudiante de deuxième année et présidente de l'association des étudiants en droit noirs est l'une des personnes à l'origine de la nouvelle procédure d'admission pour les étudiants noirs

Photo : Photo envoyée par Catherine Valestuk

  • Laureen Laboret

Pour combattre le racisme systémique dans ses rangs, la faculté de droit de l'Université de Calgary a mis sur pied un programme d'admission qui s'adresse aux étudiants noirs. Dès la rentrée de 2021, il visera à favoriser leur représentation dans le cursus de droit.

Avec le nouveau processus d'admission pour les étudiants noirs, ces derniers ont maintenant la possibilité de s'identifier comme tels et de rédiger un essai dans lequel ils font part de leurs expériences en tant que personnes issues d'une minorité. On leur garantit aussi que leur candidature sera étudiée par des représentants de la communauté noire.

Catherine Valestuk, la vice-doyenne au recrutement et aux admissions à la faculté de droit de l'Université de Calgary, admet qu’il était temps que les choses changent.

Grâce à cette initiative, si les étudiants ne sont pas sélectionnés à travers la procédure classique d’admissions, leur candidature sera étudiée par des personnes noires qui forment un sous-comité. Les deux scores qui en résultent seront comparés et le plus haut déterminera l’admission ou non de l’étudiant, explique-t-elle.

Cette procédure est mise en place au cas où des préjugés implicites ou un racisme systémique s'immisceraient dans notre programme, fait-elle valoir. Elle note l’importance de bâtir une confiance avec la communauté des étudiants noirs pour que ceux-ci se sentent soutenus.

Keshia Holloman-Dawson, étudiante en 2e année et présidente de l'association des étudiants en droit noirs, est l'une des personnes à l'origine de ce changement. Elle fait aussi partie d'un groupe de six étudiants noirs sur un total de 450 dans tout le programme, cette année.

Souvent, les gens pensent que c'est positif d'être la seule ou la première, mais régulièrement, c'est l'opposé, on se sent très isolé, témoigne la jeune femme, en notant l'importance d'être entourée par une communauté soudée.

Doubler le nombre d’étudiants à chaque rentrée

Les deux femmes espèrent que ce programme pourra permettre de doubler le nombre d'étudiants noirs chaque année. Dans ce cas-ci, cela signifierait passer de trois à six d’ici à la rentrée 2021. Elles disent espérer qu'il y en aura plus.

Elles tiennent cependant à assurer que l’admission au cursus de droit se fait avant tout au mérite et que chaque étudiant est jugé selon les mêmes critères.

La vie-doyenne mise aussi sur la francophonie. L’Alberta possède la troisième plus grande population de personnes noires au Canada et parmi celles-ci, nombreux sont les francophones, affirme-t-elle. Elle pense que le programme de certification française en droit commun, offert en partenariat avec l’Université d’Ottawa, pourrait les attirer.

De son côté, l’association des avocats noirs du Canada (CABL) reconnaît l’avancée et encourage à encore plus d’inclusion. C’est essentiel que la communauté légale reflète la diversité de la communauté que nous servons, fait savoir l'organisme dans un courriel.

Un peu plus tôt cette année, l'école de médecine de l'Université de Calgary avait lancé un processus d'admissions similaire pour favoriser la représentation de la diversité sur ses bancs. C’est aussi le cas d’autres établissements postsecondaires ailleurs au pays.

  • Laureen Laboret

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Alberta

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Alberta.