•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entrée en poste de Jean-François Lapointe à l'Opéra de Québec

Portrait de Jean-François Lapointe, un homme dans la quarantaine, a les cheveux bruns et regarde au loin.

Le baryton Jean-François Lapointe succède à Grégoire Legendre à directeur artistique de l'Opéra de Québec.

Photo : Pol Baril

Homme d'action, le renommé baryton et nouveau directeur artistique de l'Opéra de Québec Jean-François Lapointe aura de nombreux défis à relever au cours des prochaines années, afin de conjuguer sa carrière de chanteur, de professeur et de gestionnaire en temps de pandémie.

Plein d'allant et d'enthousiasme, Jean-François Lapointe travaillait à l'élaboration de sa première programmation depuis l'annonce de sa nomination en octobre 2019.

Le baryton Jean-François Lapointe et la mezzo-soprano Isabel Leonard dans l'opéra Dialogues des Carmélites au MET

Le baryton Jean-François Lapointe et la mezzo-soprano Isabel Leonard dans l'opéra «Dialogues des Carmélites» au MET, à New York.

Photo : MET opera / Ken Howard

Malheureusement, le 12 mars tout a été bouleversé et les plans établis ont dû être révisés.

Là, on fait nos projets et on les défait. C'est très triste, raconte le nouveau directeur artistique. Il y avait un Don Pasquale qu'on devait faire prochainement. On a dû le reporter dans deux ans.

Qu'à cela ne tienne, Jean-François Lapointe qui ne croit pas pouvoir annoncer une nouvelle programmation prochainement, étudie déjà les options qui s'offrent à lui.

J'ai une grande responsabilité et je le prends sur moi de travailler de pouvoir servir cet organisme pour qu'il puisse continuer à s'exprimer et à aller encore plus loin.

Jean-François Lapointe, au sujet de l'avenir de l'Opéra de Québec

Initiatives virtuelles, opéras en formule concert et brigades lyriques, rien n'est exclu pour l'instant. Il faut absolument alimenter le monde lyrique, affirme-t-il. Il faut rester présent.

L'artiste-gestionnaire croit également que des collaborations seront nécessaires pour faire face aux mois qui viennent.

Il va falloir s'unir avec d'autres organismes. Les défis sont grands, admet-il. Trouver des solutions ensemble. On va devoir revoir nos plans pour faire des projets plus petits afin de survivre.

Miser sur l'Opéra français

Dans un monde idéal, Jean-François Lapointe se serait attelé à faire rayonner davantage le Festival d'opéra, à le spécialiser et à le financer plus encore, mais pour le moment c'est le statu quo.

Ceci dit, le nouvel homme fort de l'Opéra de Québec a bien des projets dans ses bagages pour la vénérable institution, dont celui, éventuellement, de spécialiser le Festival d'opéra en festival d'opéra français.

J'envisage de faire un festival d'opéra français. C'est ma grande spécialité !

Jean-François Lapointe, nouveau directeur artistique de l'Opéra de Québec

Fort d'une grande carrière internationale, le baryton qui a chanté sur toutes les grandes scènes, s'est fait largement connaître pour sa maîtrise du répertoire français.

Jean-François Lapointe en 2004. Il interprète Lescaut dans Manon, une production de l'Opéra de Québec.Un homme et une femme en costume du 18e siècle.

Jean-François Lapointe en 2004. Il interprète Lescaut dans «Manon», une production de l'Opéra de Québec.

Photo : Louise Leblanc

Parmi ses rôles de prédilection : le rôle-titre de « Pelléas et Melisande » de Debussy ou encore Mârouf, dans l'opéra d'Henri Rabaud intitulé Mârouf, savetier du Caire.

On pourrait davantage axer le festival sur cet immense genre qu'est le genre opéra français, avance Jean-François Lapointe. On pourrait aussi proposer des opéras en français. Il y a plein de grands compositeurs qui ont écrit des opéras en français, ajoute-t-il.

Chanter à Québec

Le nouveau directeur artistique n'écarte pas la possibilité de chanter à Québec, puisqu'il compte poursuivre sa carrière de baryton, en réduisant toutefois le nombre de ses engagements.

Outre la spécialisation du festival, Jean-François Lapointe souhaite également mettre en valeur le talent des chanteurs d'ici, proposer des créations et établir des partenariats avec des institutions européennes.

Des projets qui demanderont d'autant plus d'efforts puisque la pandémie qui sévit mondialement complique tout. Des projets que le nouveau directeur de l'Opéra de Québec compte bien réaliser malgré tout.

Saviez-vous...

  • Originaire du Saguenay-Lac-St-Jean, Jean-François Lapointe joue d'abord du piano et du violon avant d'entamer, très jeune, une carrière de chanteur.
  • À 19 ans, il chante à l'opéra de Québec. Il interprète Brétigny dans Manon de Massenet. Le personnage de Lescaut est chanté par un autre baryton, Grégoire Legendre.
  • Sa carrière internationale sera officiellement lancée lorsqu'il remplacera au pied levé, à l'Opéra de Copenhague. Son interprétation du rôle d'Hamlet lui ouvrira toutes les portes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !